samedi 21 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Europe > Euroligue > Euroligue : L’Asvel devant le finaliste !

Euroligue : L’Asvel devant le finaliste !

mardi 8 octobre 2002, par Romain Luperini

L’Euroligue reprend ses droits avec Villeurbanne qui se déplacera mercredi (à 20h30) sur le terrain du Virtus Bologne finaliste l’an passé et vainqueur en 1998 et 2001. Autant dire que la mission s’annonce difficile alors que l’Asvel a annoncé viser la qualification pour le second tour.

image 221 x 290L’Asvel devra donc réaliser de bonnes performances en finissant dans les cinq premiers de son groupe (Real Madrid, CSKA Moscou, Olympiakos Le Pirée, Wroclaw, Partizan Belgrade et Ulker Istanbul).

Villeurbanne participe à sa 5ème participation consécutive dans la plus préstigieuse compétition européene et rencontrera pour la première fois le Virtus Bologne dirigé par...Bodgan Tanjevic, l’ancien coach de la "green team".

Les deux parties se retrouveront à la fin du mois devant le tribunal des prud’hommes de Lyon, l’entraîneur monténégrin réclamant au club villeurbannais 1,4 million d’euros d’indemnités pour rupture abusive de son contrat.

image 211 x 291Frappée par les blessures qui ont touché Sani Becirovic, Paccelis Morlende, Matjas Smodis et Cal Bowdler, la formation italienne a connu un début de saison difficile, comme l’attestent sa sévère défaite en finale de la Supercoupe d’Italie face à Trévise (72-100) et ses deux revers en quatre journées de championnat.

"Mais je ne crois pas qu’on soit plus en avance que Bologne aujourd’hui", estime Philippe Hervé, guère satisfait de la prestation de ses joueurs face à Bourg-en-Bresse (90-73) lors de la reprise du Championnat de France samedi.

"Le mental sera très important, et il sera donc intéressant de voir l’agressivité et la concentration qui seront les nôtres sur un match comme celui-là", ajoute l’entraîneur villeurbannais qui pourra compter sur l’intégralité de son effectif.

- Le français Antoine Rigaudeau pourrait ne pas disputer la rencontre en raison d’un retour trop rapide suite à sa blessure.

Source : AFP

Photo : ProaShoot /N°5 : Owens/N°11 Marcelic (deux recrues villeurbannaises).