lundi 21 octobre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Europe > Euroligue > Euroligue - 4ème journée : AEK Athènes (1-3) / ASVEL (0-4) : 89-63

Euroligue - 4ème journée : AEK Athènes (1-3) / ASVEL (0-4) : 89-63

jeudi 25 novembre 2004

L’ASVEL a pris une véritable raclée à Athènes face à une équipe qui semblait pourtant être à sa portée.

Dans un silence de cathédrale (moins de 100 spectateurs), l’ASVEL, pourtant au complet, était méconnaissable par rapport au match de la semaine dernière face au Maccabi Tel-Aviv, ne montrant ni volonté, ni combativité. Maladroits à l’extérieur, les Villeurbannais vont dominer à l’intérieur au début du match et rallier la mi-temps avec 9 pts de retard (46-37).

Après la pause, l’ASVEL va s’engluer dans une solide défense de l’AEK. A la rue depuis le début de la compétition, le shooteur grec Nikos Hatzis (9 pts à 3/17 à 2 pts et 1/10 à 3 pts en cumulé en 3 matches), va retrouver son shoot au plus mauvais moment et aligner les paniers primés. Les Villeurbannais vont encaisser un fatal 23-8 dans le 3ème quart et ne seront pas capable de réduire l’écart dans la dernière période. Erman Kunter va pourtant tout essayer, notamment donner du temps de jeu à Hervé Touré et même Olivier Gouez en fin de match.

Nikos Hatzis a fait de loin son meilleur match d’Euroligue de la saison avec 27 pts à 10/17 et 7 rbs. Quadre Lollis a réalisé un double-double avec 18 pts à 5/8, 10 rbs et 3 pds. Toby Bailey a ajouté 15 pts à 5/7 et 2 ints. Enfin Nikos Zizis n’a inscrit que 9 pts à 3/6 mais a réalisé 8 pds.
Hüseyin Besok fut le meilleur scoreur et rebondeur villeurbannais avec 13 pts à 6/13, 7 rbs et 2 ctrs. Tomislav Ruzic a ajouté 11 pts à 5/9, 1 rb et 1 ctr et Stéphane Pellé 4 pts à 2/10, 6 rbs, 1 pd et 1 ctr. Hervé Touré, avec 6 pts à 2/7, 3 rbs et 1 ctr en 26 min , et Olivier Gouez, avec 7 pts à 3/4, 1 rb et 1 int en 7 min, ont fait des débuts intéressants en Euroligue.

Avec cette 4ème défaite, Lyon-Villeurbanne est désormais seul dernier du groupe B et recevra la semaine prochaine l’Olimpja Ljubljana (1-2 avant le match de ce soir face à Sienne), inutile de dire que la victoire est impérative.