mercredi 29 mars
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Europe > Euroligue > Euroleague Final Four’08 : Le CSKA retrouve sa couronne européenne

Euroleague Final Four’08 : Le CSKA retrouve sa couronne européenne

dimanche 4 mai 2008, par Christophe Blandin

Un an après avoir laissé son titre au Panathinaikos, le CSKA Moscou est redevenu le champion d’Europe en remportant cette édition 2008 de l’Euroligue au Palais des Sports de Madrid en venant à bout du Maccabi Tel Aviv. Les Israéliens seront longtemps restés au contact des Russes grâce notamment aux efforts du meneur Will Bynum mais auront finalement cédé en seconde mi-temps face à l’armada russe emmenée par l’intérieur David Andersen et le shooteur Trajan Langdon élu MVP de cette finale. Comme à Prague il y a 2 ans, le CSKA est donc venu à bout d’une équipe du Maccabi qu’on n’attendait pas forcément à ce niveau cette saison. Il faudra de nouveau compter sur le club russe la saison prochaine d’autant plus qu’Ettore Messina a annoncé officiellement sa prolongation de contrat.

Soutenus par plusieurs milliers de leurs supporters mettant le feu dans l’arène madrilène et anéantissant par la même occasion les chants des supporters russes, les joueurs du Maccabi prennent le meilleur départ. Vujcic puis Casspi permettent ainsi à Tel Aviv de mener 5-0. Langdon lance finalement le CSKA Moscou sur un tir primé dans le corner puis vient chercher des points sur la ligne des lancers-francs. Après un rebond offensif, l’intérieur australien David Andersen permet même aux siens de passer devant (5-7). Grâce à 2 réussites successives derrière la ligne des 6,25 m (Holden puis Langdon), le CSKA mène 16-10 mais Terrence Morris répond aussitôt également à 3 pts. Le Maccabi se montre cependant maladroit aux lancers-francs ce dont ne profite pas vraiment le CSKA puisque la formation israélite recolle à 21 partout grâce notamment à la bonne entrée en matière du puissant Esteban Batista. Un lancer-franc de Papaloukas offre cependant 1 petit point d’avance au CSKA au terme du 1er quart-temps (21-22).

Les 2 formations continuent de proposer un basket de très haut niveau durant le 2ème quart-temps. Côté Maccabi, Batista poursuit ses efforts dans la raquette et permet aux siens de rester dans le sillage de l’armée rouge. L’arrière moscovite Trajan Langdon poursuit son récital à 3 pts, toujours à 100 % de réussite après sa 3ème tentative, et offre 4 pts d’avance au CSKA (29-33). L’écart monte à +7 en faveur du CSKA (31-38) grâce à une nouvelle réussite derrière la ligne des 6,25 m de l’inévitable Langdon. Le Maccabi peut compter sur son moustique volant Will Bynum, auteur de prouesses athlétiques en pénétration, pour limiter la casse. Un panier primé de David Bluthenthal permet même au Maccabi d’égaliser ensuite à 38 partout à la faveur d’un 7-0. 2 lancers-francs de Smodis puis une contre-attaque de Papaloukas stoppent la série israélienne et offrent 4 pts d’avance au CSKA, un avantage presque anéanti juste avant le buzzer de la mi-temps (41-42) par un 3 pts du précieux Bynum.

Le meneur russe JR Holden lance la 2ème mi-temps par 2 flèches primées qui offrent de nouveau 7 pts d’avance au CSKA (41-48). C’est une nouvelle fois Bynum qui remet en route le Maccabi en allant provoquer en pénétration la défense russe. Mais l’attaque israélienne bute sur la défense moscovite et 2 paniers d’Andersen viennent accroître l’avantage moscovite (43-52). L’uruguayen Batista, de retour en jeu, inscrit ainsi le premier panier dans le champ du Maccabi après près de 6 minutes de jeu dans ce 3ème quart-temps. Mais Andersen poursuit son festival et, avec un panier primé, redonne 9 pts d’avance à la formation russe (49-58). Après une interception, le brésilien du Maccabi, Alex Garcia, manque un lay up tout seul qui aurait pu permettre à son équipe de limiter l’écart. Le CSKA conserve ainsi son avance de 9 pts sans parvenir à passer la barre psychologique des 10 pts du fait d’une solide défense du Maccabi. Et comme au terme du 2ème quart-temps, un tir majoré de Bynum ramène les siens à 6 longueurs (57-63) après 30 minutes de jeu.

La dernière période débute sur un tir primé du MVP de la saison d’Euroligue, Ramunas Siskauskas, jusqu’ici en panne d’adresse. La défense moscovite contient les offensives de Tel Aviv, le Maccabi reste ainsi muet pendant de longues minutes alors qu’en face, le slovène Matjaz Smodis inscrit 2 lancers-francs puis un tir primé pour porter l’écart à +14 (57-71) avec moins de 7 minutes à jouer. L’intérieur du CSKA fait encore monter son compteur personnel et l’écart avec 2 nouveaux lancers-francs. Les premiers points du Maccabi dans cette dernière période sont l’œuvre de Will Bynum à un peu plus de 5 minutes du terme. Les supporters israéliens baissent de volume tant leurs espoirs de voir leur équipe revenir semblent minces... L’écart redescend à 10 pts (63-73) sur une nouvelle pénétration de l’inévitable Bynum mais le CSKA gère bien ses possessions en faisant descendre le chrono et en assurant sur la ligne de lancers-francs. La fin de match permet aux supporters russes de fêter ce nouveau titre de champion d’Europe alors que Papaloukas gratifie le public d’un dunk en contre-attaque.