vendredi 26 mai
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Equipe de France > Euro : la France ne doit pas se reposer sur ses lauriers

Euro : la France ne doit pas se reposer sur ses lauriers

vendredi 9 septembre 2011, par patnba

Bien que déjà qualifiée, et brillamment - n’en déplaise à certains esprits chagrins qui se sont émus de nos difficultés sur la zone turque, hier, sur la fin de match -, la France ne doit pas se relâcher pour obtenir le meilleur classement possible.

C’est un fait, nos difficultés sur la zone turque dans les cinq dernières minutes ont gâché la bonne impression laissée lors du troisième quart-temps où nous avions réussi à faire l’écart (jusqu’à +15). Mais, n’ayons pas la mémoire courte, nous avons souvent eu des difficultés à attaquer une zone. Mercredi soir, nos shooteurs étaient sûrement fatigués par ce qui était quand même le sixième match de ce championnat d’Europe. Et qui n’aurait pas éprouvé de la fatigue face à cette équipe turque et ses doubles mètres ?

Un relâchement possible

La qualif’ acquise, ce qui guette les Bleus probablement maintenant, c’est un relâchement après tous ces efforts. Ce serait légitime, mais en vue d’un podium, qui est souhaité et qui est une chose réalisable, nos représentants vont devoir se reconcentrer. Il reste deux matches à disputer lors de ce deuxième tour. En y regardant de plus près, on ne voit pas très bien où l’exploit est possible, mais il faut cependant jouer le coup à fond. Pour avoir vu les deux équipes jouer, il semble que la Lituanie, bien que devant son public, soit plus prenable que l’Espagne qui, quand elle joue à son niveau, est injouable.

Collet souhaite reposer ses titulaires

Mais il semble que les Bleus, cependant, aient fait une croix sur ce match et reposeront leurs titulaires en vue du match face à l’Espagne. Mais ce repos sera quand même salutaire, la dépense d’énergie en défense pour compenser a été énorme. Le match face à l’Espagne, dimanche, sera lui aussi très dur à enlever. La France pourrait terminer troisième de son groupe et tomber sur la Slovénie, la Russie ou la Grèce, ces deux derniers ne nous ayant jamais bien réussi. Mais, pour finir sur le podium, il va bien falloir en finir avec ces bêtes noires.

De toute façon, cet Euro ne sera pas vraiment décevant, il aura permis à certains joueurs de se montrer (Séraphin, Kahudi, Tchicamboud) ou de s’affirmer (Batum). Pour l’instant, seul De Colo se montre décevant depuis le début. Mais ce match face à la Lituanie pourrait lui permettre de se montrer. Acceptons-en l’augure.