dimanche 26 février
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Equipe de France > Euro : la France a-t-elle bien fait de lâcher le match face à l’Espagne (...)

Euro : la France a-t-elle bien fait de lâcher le match face à l’Espagne ?

lundi 12 septembre 2011, par patnba

La France avant ce match était invaincue. Et avait fait forte impression, surtout contre la Lituanie qu’elle avait contenue à 67 points. Cet affrontement contre l’Espagne devait décider de la première place. Mais de match,il n’en fut pas question.

Les Bleus avaient décidé cette fois-ci de reposer Parker et Noah. Cette intention était louable, mais encore eût-il fallu pour les remplaçants ne pas prendre le match à la légère, même si les Espagnols, eux, avaient décidé de ne pas négliger le match et de rester invaincus.

La première mi-temps ne laissait pas présager de ce qui allait se passer en seconde période. Toujours au contact au bout de vingt minutes, les partenaires de De Colo allaient exploser en seconde mi-temps. Alors, que s’est-il passé : contrecoup du match face aux Lituaniens ou match lâché volontairement. En tout les cas, une victoire qui fait tache. Prendre 27 points fait désordre. Et surtout cette défaite brise l’élan des Bleus et pourrait laisser des traces face aux Grecs dans un match couperet.

On le sait, sur un match, tout peut arriver. Espérons qu’ils ne vont pas le regretter. En tout cas, le break jusqu’à jeudi, date du quart de finale peut être à double tranchant : ou il fait du bien ou il coupe l’élan et le rythme. La première solution serait plutôt accueillie favorablement pour les partenaires de Tony Parker. Faire un Euro comme ça et ne rien avoir au bout serait terrible. On ose espérer que les Bleus feront bien plier ces Grecs qui ne nous ont pas toujours réussi.

Le résumé du match :

Veuillez installer Flash Player pour lire la vidéo

Les réactions d’après-match :


Vincent Collet : "une deuxième mi-temps mal... par basketfrance


Boris Diaw : "la Grèce, c’est historique" par basketfrance


Nando de Colo : "les choses sérieuses vont... par basketfrance