jeudi 27 avril
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Equipe de France > Euro : l’exploit français face aux Lituaniens

Euro : l’exploit français face aux Lituaniens

dimanche 11 septembre 2011, par patnba

Quel match ! Les superlatifs manquent pour qualifier cette performance française face au pays hôte. Battre les Lituaniens à Vilnius relève en effet de l’exploit ! Les Espagnols peuvent avoir peur pour dimanche soir.

On se demandait si les Bleus allaient être motivés après avoir appris leur qualification pour les quarts à la suite de leur victoire face aux Turcs. Et s’ils allaient faire tourner leur effectif pour reposer les titulaires. Vu le cinq de départ avec Parker, il n’y avait plus d’interrogation à avoir : les partenaires de Boris Diaw allaient jouer leur chance à fond. De Colo n’était pas là, mais c’est lui qui allait pourtant par la suite faire la décision, surtout dans le quatrième quart-temps.

Les Lituaniens étouffés

Avec une défense de fer, les Français allaient étouffer leurs adversaires du jour. Les tireurs longue portée n’étaient plus aussi à l’aise que lors du match face aux Serbes. Pour tenir les Lituaniens à 67 points, il faut vraiment être fort, surtout quand on sait que les Serbes en ont pris 100. Les locaux étaient peut-être trop confiants et comptaient sur leur public pour les porter vers la victoire. Mais, hier soir, le public, peu à peu a compris que ses favoris auraient du mal et s’est tu petit à petit.

De Colo porte les Bleus

Un joueur s’est mis en évidence. Et on le sentait bien venir, c’est Nando de Colo. Oh bien sûr il a peiné lui aussi au moment où les Lituaniens se sont rapprochés et sont même passés devant. L’apport, alors, de Traoré a été précieux car ses coéquipiers peinaient en attaque. Et alors, Nando est entré en scène dans le quatrième pour finir le travail : interception, rebonds, contre-attaques... La panoplie du parfait basketteur. Après avoir douté, l’ancien Choletais va retrouver des couleurs. On vous le disait, chaque match apporte son lot de surprises. Ce soir, c’était le Valencian. Alors, à qui le tour face à l’Espagne dimanche soir ? Pour peut-être rester invaincus. Mais là la marche sera haute avec les... Twin Towers Gasol, Marc et Pau... Et un 11 septembre en plus !...