vendredi 24 février
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Equipe de France > Euro 2005 Femmes : Du bon pour la France devant la Lettonie

Euro 2005 Femmes : Du bon pour la France devant la Lettonie

lundi 5 septembre 2005, par Dr Naoun

L’équipe de France a confirmé le léger mieux entrevu face à la Grèce. Devant la Lettonie, à priori plus forte, elle a exprimé ses véritables qualités : défense de fer, contre-attaques fulgurantes, domination au rebond, sous l’impulsion des anciennes : Sauret-Gillespie, Le Dréan, Melain, Godin et l’apport plus conséquent des plus jeunes : Dijon, Ndongue et Hermouet.
L’adresse à 3 points et aux lancers francs a progressé d’un cran.
Il persiste quelques lacunes qui peuvent coûter cher devant des adversaires plus huppés : les pertes de balles et les échecs répétés sous les panneaux.
France - Lettonie : 67 - 50

LE DEROULEMENT DU MATCH

L’équipe de France entama la rencontre tambour battant en créant un écart rapidement conséquent : + 9 à la 7° minute (15-6). Sous l’impulsion de leur gauchère vedette, Jekabsone qui joue en France, les Lettones remontèrent la pente jusqu’à -3. A la pause, la France avait 8 points d’avance. La débauche d’énergie fournie pendant la première mi-temps laissait attendre un trou d’air qui survint en début de 3° quart temps, les baltes infligeant aux Bleues un sec 9-0. Comme à l’accoutumée, la France reprit les affaires en mains en fin de 3° quart temps et pendant le dernier quart temps, sous l’impulsion d’une Sauret-Gillespie version WNBA qui se multiplia en servant des caviars à ses coéquipières et en faisant mouche à 3 points. Les lettones baissèrent nettement de pied sous les effets de la fatigue et acceptèrent avec fair play la défaite : 67 à 50 (+15)

LES FAITS MARQUANTS

. Au rang des satisfactions, on notera encore la défense tout terrain, une adresse correcte à 44% aux tirs (28/63) avec 3/9 à 3 points (33%), une domination aux rebonds (37 contre 30) en particulier offensifs grâce à Godin et à Dijon. Contres (6 contre 3) et passes décisives (15 contre 10) traduisirent une concentration de tous les instants et la qualité du collectif. Pour une fois, les adversaires eurent le dessus à l’interception ( 6 contre 12)

. Au passif, on relèvera de nouveau les pertes de balles (15), les lancers francs manqués (6/14) et le ratage de nombreux tirs faciles sous les paniers.

. Côté letton, la réussite aux tirs (21/56) fut moyenne avec un calamiteux 1/13 à 3 points ! L’adresse aux lancers francs a été impeccable (7/8) mais la formation balte souffrit de la domination française aux rebonds et du rythme imposé par les Bleues.

LES JOUEUSES

. Les filles qui ressortirent du lot côté français furent Sauret-Gillespie (12 points), Le Dréan (10 points), Melain (10 points) omniprésente, Ndongue (9 points), Dijon (8 points avec une razzia au rebond) et Godin (5 toujours aussi précieuse au rebond offensif). Hermouet (5), Antibe (4 moins saignante que d’habitude), Dumerc (2) apportèrent leur obole dans la cagnotte. Koechlin n’a pas joué.

. Chez les Lettones, Gekabsone, moins en vue qu’à son habitude, a inscrit 15 points, terminant toutefois meilleure marqueuse du match. Basko (11) et Jansone (10) furent avec elle, les éléments les plus en vue. Les autres : Kublina (4), Tare (4), et Brumermane (2) jouèrent un ton au-dessous tandis que Azace, Eglite, Eibile et Mikale n’ont pas marqué.

LES AUTRES RESULTATS

- Pologne - Allemagne : 66-56
- RTC - Grèce : 61-54
- Espagne - Russie : 83-77 après prolongations
- Lituanie - Turquie : 82-76
- Serbie-Montenegro - Roumanie : 63-50

La surprise du jour fut la défaite de la Russie devant l’Espagne malgré encore une fois les prouesses de Stepanova. La RTC poursuit sa marche en avant (3/3) et reste la seule formation invaincue de l’Euro 2005. L’Allemagne et la Roumanie peuvent commencer à faire les valises. Pourvu qu’il ne prenne pas aux Allemandes l’envie de sauver l’honneur face à la France le Mercredi 7 Septembre !

LES CLASSEMENTS

- Groupe A

RANG PAYS POINTS JOUES GAGNES PERDUS PP PC DIFF
1 ESPAGNE 5 3 2 1 250 204 +46
2 RUSSIE 5 3 2 1 260 230 +30
3 LITUANIE 5 3 2 1 230 222 +8
4 SERBIE 5 3 2 1 209 205 +4
5 TURQUIE 4 3 1 2 244 242 +2
6 ROUMANIE 3 3 0 3 163 253 -90

- GROUPE B

RANG PAYS POINTS JOUES GAGNES PERDUS PP PC DIFF
1 RTC 6 3 3 0 190 146 +54
2 FRANCE 5 3 2 1 183 171 +12
3 LETTONIE 5 3 2 1 202 196 +6
4 GRECE 4 3 1 2 176 193 -17
5 POLOGNE 4 3 1 2 175 195 -20
6 ALLEMAGNE 3 3 0 3 184 209 -25

La meilleure attaque est la Russie (260) devant l’Espagne (250) et la Turquie (244) : la France est 9° sur 12. La France détient par contre la pôle-position en défense (171) devant la Grèce (193) et...la Pologne (195) ! Curieusement, les 5 meilleurs défenses se trouvent dans le groupe A et les 5 meilleures attaques, dans le groupe B.

LE PROGRAMME DE LA QUATRIEME JOURNEE : MARDI 06 SEPTEMBRE

. Groupe A : Allemagne - RTC / Grèce - Lettonie / France - Pologne à 19h30 (à 22h30 sur Sport +)

. Groupe B : Russie - Lituanie / Espagne - Serbie-Montenegro / Turquie - Roumanie

PROJECTIONS ET HYPOTHESES

. Le programme des quarts de finale est le suivant :

-  A1 - B4
-  A4 - B1
-  A2 - B3
-  A3 - B2

. Si la France termine seconde du groupe A, elle pourrait rencontrer la Lituanie qu’elle a déjà battue. La RTC serait opposée à la Serbie avec de fortes chances de l’emporter. On pourrait donc retrouver en demi-finales la RTC contre l’Espagne et la France contre la Russie qu’elle a battu trois fois lors des matches de préparation. Les Bleues auraient des chances de retrouver la RTC en finale, avec la grinta pour effacer la défaite du premier match de l’Euro... Le rêve n’est pas interdit en ces temps de grande morosité ambiante (accidents aériens, typhons, incendies, hausse des carburants, maladie du Président, guerres civiles et inciviles, délocalisations...)