dimanche 22 octobre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Euro 2005 : Direction les demis ... et le Japon

Euro 2005 : Direction les demis ... et le Japon

vendredi 23 septembre 2005

Remportant de façon très convaincante son quart de finale face aux champions d’Europe en titre lituaniens (63-47), l’équipe de France a rempli son objectif de départ en se qualifiant pour les championnats du Monde de 2006 au Japon. Les Français retrouveront en demi-finale les Grecs qui les avaient battu 64-50 lors du premier match de l’Euro.

JPEG - 115.1 ko
L’équipe de France célèbrent la qualification pour les demi-finales
(Photo : FIBAEurope / Castoria - FIBA Pool)

C’est avec Antoine Rigaudeau une nouvelle fois dans le cinq de départ que les Français entament le match. Ils se mettent rapidement en confiance en servant Cyril Julian à l’intérieur, avant que Boris Diaw ne réussisse un panier primé et donne aux Bleus leur premier avantage du match 5-2. Maladroits aux shoots, les Lituaniens s’en remettent à l’avantage de taille de leurs intérieurs pour rester au contact. Progressivement, la défense française se resserre et les Lituaniens déjouent, arrosant au shoot et perdant beaucoup de ballons. L’équipe de France fait la course en tête mais ne profite pas de la faillite lituanienne pour créer un écart significatif. Boris Diaw inscrit tout de même un deuxième panier longue distance pour permettre à la France de mener 10-4. En fin de premier quart temps, Tony Parker distille une superbe passe pour un lay-up de Fred Weis au buzzer qui donne un avantage de 14-6 aux Bleus.
L’équipe de France installe totalement son rythme en attaque en ce début de seconde période. Les joueurs se trouvent et le jeu français est fluide. Mickaël Pietrus ouvre son compteur en plantant un panier à trois points. Derrière, Bors Diaw inscrit cinq points consécutifs pour un 8-0 français qui met la Lituanie à -16. Incapable de mettre un seul panier primé alors qu’ils étaient les plus adroits de la compétition jusque-là, les Lituaniens s’en remettent à l’intérieur à Paulius Jankunas et Robertas Javtokas. A la mi-temps, les Français mènent largement 32-16, un score irréel puisque la Lituanie était jusque là la meilleure attaque du tournoi avec plus de 80 points marqués par match.
On attend au retour des vestiaires une réaction lituanienne, et elle ne se fait pas attendre puisque Simas Jasaitis inscrit enfin le premier panier lituanien au delà la ligne des 6,25 m. Le coach lituanien Antanas Sireika cherche des solutions et fait ainsi jouer les frères jumeaux Ksystof et Darjus Lavrinovic (2,10 m et 2,12 m) ensemble sur le terrain. Ces deux joueurs, capables de jouer à l’intérieur comme de tirer à trois points, posent des problèmes à la défense française. Les Lituaniens passent alors en zone, empêchant les Français d’aller au cercle et leur infligent, pour finir le troisième quart temps, un 6-0 par l’intermédiaire du seul Darjus Lavrinovic. La Lituanie repasse ainsi sous la barre des 10 points de retard (44-36).
S’appuyant sur la domination de Fred Weis au rebond, les Français entament la dernière période sur les chapeaux de roues. Après deux points de Boris Diaw, Tony Parker inscrit cinq points consécutifs, marquant au passage son premier panier primé du tournoi. Antoine Rigaudeau concluent un peu plus tard un 10-1 pour les Français grâce à un nouveau panier à 3 points qui redonnent 17 points d’avance aux Bleus (54-37). Malgré un dernier effort lituanien sous forme de presse tout-terrain, les Français s’imposent brillamment 63-47, envoyant un message aux Grecs, vainqueur un peu plus tôt des Russes 66-61, qu’ils retrouveront samedi en demi-finale.
Boris Diaw a été une nouvelle fois impérial dans son rôle d’homme à tout faire puisqu’il a inscrit 18 points à 7/12, dont 3/4 à trois points, pris 11 rebonds et distribué 3 passes décisives. Tony Parker a ajouté 11 points à 3/9 et 5 passes décisives. Antoine Rigaudeau a également inscrit 11 points à 3/8, ajoutant 2 passes décisives et 3 interceptions. Frédéric Weis a abattu un boulot colossal dans la raquette en cueillant 11 rebonds et ajoutant 5 points à 2/5. Flo Pietrus a lui aussi pris 8 rebonds et inscrit 6 points.
Ksystof Lavrinovic a mené la Lituanie avec 11 points à 4/13 et 4 rebonds. Son frère Darjus Lavrinovic a ajouté 9 points à 4/8 tandis que Robertas Javtokas a inscrit 8 points et pris 8 rebonds. Voir les stats

L’équipe de France atteint les demi-finales du championnat d’Europe pour la troisième fois en quatre éditions après 1999 et 2003. Elle tentera de se qualifier pour la première fois pour la finale face à des Grecs, qui l’avaient sévèrement battue en poule 64-50. La Grèce présente, tout comme la France, une grosse défense et le match s’annonce comme un âpre combat. L’équipe de France présente toutefois un tout autre visage que lors du premier match et a prouvé sa valeur en battant coup sur coup les champions du Monde puis les champions d’Europe.