lundi 26 juin
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Equipe de France > Equipe de France U18 : 1ère victoire et 1ère sensation contre la (...)

Equipe de France U18 : 1ère victoire et 1ère sensation contre la Serbie

vendredi 24 juillet 2009, par anto

C’est dans la très belle salle d’Hagondange près de Metz que l’équipe de France U18 (joueurs nés en 91 et après) démarre en ce jeudi 24 juillet son championnat d’Europe.
Apres une préparation marquée par des résultats inégaux (victoire contre Serbie, défaite contre Italie/Slovénie/Turquie), elle se voit opposée d’entrée face à la Serbie un des plus gros favoris de ce championnat d’Europe.

Dans une salle acquise à sa cause dès le début, le 5 majeur Français (Kahudi/Fournier/Stojilikovic/Cairo/Renon) voit la défense de zone 1-3-1 mise en place par son coach Philippe Ory mise à mal par celui qu’on annonce déjà comme la future sensation de ce championnat Dejan Musli (2m13 né en 91) qui enchaine les paniers, étant le point de fixation et la plaque tournant du jeu Serbe.

JPEG - 54.1 ko
Léo Westermann

La rentrée de Léo Westermann (élu dans le 5 du dernier championnat d’Europe U16) soutenu en nombre par un contingent de supporters de son club formateur de Gries en Alsace, débloque la situation avec 2 paniers primés de suite.
Malgré une domination dans la raquette par la Serbie (Musli 14 pts en 10min !), le 1er quart-temps se termine sur le score de 16 à 14 pour la Serbie. La France s’accroche mais souffre dans la raquette.

Le 2eme quart débute par une avalanche de 3pts serbes (3 de suite).
La sortie de Musli avec 3 fautes à la 14eme permet à la France grâce notamment à une bonne entrée de l’intérieur Kevin Mondesir et un réveil de Evan Fournier trop discret jusque là de passer devant et de mener à la mi temps 35-34.

La 2ème mi-temps commence par 2 paniers tête de raquette de l’immense pivot Français Vincent Pourchot (2m19 !!) dont la taille fait également du bien à la défense française.
Avec un Stojilikovic dans le trou qui accumule les mauvais choix et un Kahudi qui montre toute sa puissance mais a du mal face à la pression serbe, cette fin de ¼ temps est dure pour la France car l’impact de Westermann est inévitable et, sans ses points, la France souffre (47-52 à la 30eme)

Le 4eme quart-temps sera celui du réveil et de l’exploit !
Malgré un Musli qui continue son chantier (il terminera à 21pts a 8/12 dont 1/2 a 3pts, 8rbds, 4D),
Le coach Français décide d’associer Kahudi et Westermann afin de décaler celui-ci en 2eme arrière, et cela paye rapidement : la France entame un 18-0 avec un Westermann qui enchaine les 3pts (4/7 au total) bien aidé en cela par un des locaux de l’étape Nicolas Wachowiak (joueur au Sluc Nancy alors que Pourchot et Philippe Ory sont originaires de Metz) qui met un 3pts décisif.
Pourchot gêne considérablement Musli dont l’équipe n’arrive plus à trouver la relation intérieur/extérieur.

Avec 65-61 pour la France, la fin de match est serrée mais le public montre tout son soutien à sa jeune équipe qui a la bonne idée de mettre les LF en fin de match alors que les Serbes ne mettent que 1 sur 2 à chaque fois.
Score final 68-63 et la France crée la 1ere sensation de ce championnat d’Europe.

Malgré un secteur intérieur combatif à l’image de Cairo (futur joueur de Antibes en ProB) et Mondesir mais limité en taille et puissance, c’est surtout par son secteur extérieur (Fournier, Kahudi, Westermann entre autres) que la France va essayer de confirmer ce 1er résultat dans la suite de ce championnat d’Europe avec un prochain match contre la Slovénie qui a toute son importance pour la qualification au 2ème tour

Mentions à Tulkou, A.Hipp