jeudi 19 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Equipe de France > EDF - Préparation Euro 2005 : France 69-61 Bosnie

EDF - Préparation Euro 2005 : France 69-61 Bosnie

samedi 28 août 2004, par Christophe Blandin, Romain Luperini

Après le tournoi de Bamberg en Allemagne, l’équipe de France est de retour en France pour disputer plusieurs matches de préparation pour l’Euro 2005 dans les Pays de la Loire. Ce soir, à Nantes, la France s’est ainsi imposée 69 à 61 face à la Bosnie non sans difficulté.

Les Bleus démarraient bien la rencontre grâce à une très belle adresse à 3 pts. Souchu et ses partenaires signaient ainsi un 5 sur 8 à 3 pts dans le 1er quart-temps. Les Bosniaques ne pouvaient guère compter que sur l’arrière Firic et le costaud intérieur Ovcina. Après avoir déroulé leur jeu offensif pendant 10 minutes, les Tricolores menaient ainsi 29 à 16 au terme de la 1ère période.

Le 2ème quart-temps était plus équilibré. Bien emmenés en attaque par leur meneur naturalisé Terrel Castle, les Bosniaques reserraient aussi leur défense. A la mi-temps, les Français menaient de 15 pts au tableau d’affichage (46-31).

Au retour des vestiaires, les Français perdaient le rythme en attaque et souffraient face à l’adresse des Bosniaques. Ces derniers revenaient dans la course puisque, après 30 minutes de jeu, le score n’était plus que 55 à 49 en faveur des Français. Les joueurs de Claude Bergeaud n’auront donc réussi à marquer que 9 pts durant ces 10 minutes.

Dans le dernier quart-temps, les Bleus ne parvenaient pas à creuser un écart définitif. Les partenaires d’un Damir Mrsic qu’on a connu plus en forme restaient à quelques longueurs des français mais sans pouvoir revenir à leur hauteur. Les Français obtenaient donc le gain de la victoire mais n’auront pas montré un visage des plus rassurants...

Les réactions

- Claude BERGEAUD : "Il n’y a pas de petite victoire de toute façon. On avait une équipe en face qui s’accrochait, nous on souhaitait les décrocher, on n’y est pas parvenus. Surtout ce sont des morts de faim et on l’a vu dans les gestes de fin (ndlr : accrochage entre Masingue et Firic puis entre Foirest et Radojevic), ce sont des gestes de frustration qu’ils ont parce que ce sont des joueurs qui ont envie de gagner. Donc il faut toujours être très respectueux de l’adversaire et ne pas penser qu’une victoire est petite. Une victoire est une victoire, une défaite une défaite. Ce qui m’a plus ce soir, c’est le fait d’avoir pu dérouler notre jeu offensif avec des alternances de percussions et de tirs extérieurs, l’une venant après l’autre. Quand on percute, que la défense se resserre, que l’on ressort le ballon, on a automatiquement de l’efficacité. On a retrouvé des paniers à 3 pts même si Laurent Foirest a besoin de matches pour revenir. Je pense que Laurent a besoin des 4 matches qu’il reste pour vraiment retrouver la main."

- Laurent FOIREST : "En première mi-temps, on a fait les choses bien. On a fait une bonne défense bien haute ce qui nous a permis de dérouler en attaque derrière. En seconde, on a un peu cafouillé, on a eu un peu de relâchement comme en Allemagne et ça leur a permis de revenir. Mais bon, en général, c’est satisfaisant. On travaille et faut qu’on continue à travailler. C’est en faisant des matches qu’on progresse."

La fiche de la rencontre

- France : Fauthoux (7), Gomis (9), Bokolo (2), Foirest (6), Souchu (11), Koffi (4), Digbeu (12), F. Pietrus (4), Diaw (7), Giffa (5), Masingue (2).

- Bosnie : Castle (10), Ovcina (11), Valjevac (5), Firic (8), Hukic (5), Kovacevic (8), Krasic (5), Mrsic (3), Bajramovic (5), Radojevic (1).