mardi 27 juin
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Equipe de France > EDF : Les Bleus ont régressé

EDF : Les Bleus ont régressé

samedi 15 septembre 2007, par patnba

D’ores et déjà, et avant de savoir si le tournoi de repêchage pour les Jeux olympiques peut être une consolation, l’équipe de Tony Parker a déçu lors de cet Euro.

Une fois de plus, les lancers francs auront été fatals à cette équipe de France qui n’a jamais été au niveau de ses devancières. La défaite en quarts de finale (75-71) face à des Russes battus en préparation est là pour le souligner. Les absences de Gélabale et Mickaël Pietrus auront-elles pesé ? Les choix de Bergeaud pour les suppléer s’avérant, en effet, peu payants au regard des performances des remplaçants. En effet, Diawara et Ferchaud, en vue lors des matches de préparation, n’auront pas convaincu grand monde en matches officiels. Peu de joueurs auront été à leur niveau lors de cet Euro. A part Tony Parker, mais ce dernier n’a pu tout faire tout seul. Après avoir sauvé les siens lors de la première phase (voir l’Italie, 36 points), il a été en retrait lors de la deuxième. Boris, comme d’habitude, serait-on tenté de dire, ne fut pas le remplaçant escompté pour prendre le relais de Tony.

On peut arguer d’une préparation un peu retardée du fait des soucis d’assurance du joueur de Phoenix. Mais, quand même, cette équipe se connaît depuis quelques compets déjà. Même la défense qui était le point fort par le passé a été mise en difficulté.

Maintenant, se présente la Croatie pour sauver encore ce qui peut l’être. Mais ces Croates seront difficiles à vaincre quand on voit la résistance qu’ils ont opposée aux Lituaniens vendredi soir. La qualif est encore loin. Souhaitons-leur tout de même.

Au-délà de ces constats, il y en a un autre qui s’impose : Bergeaud est, d’après Yvan Mainini, peut-être menacé. On lui reprocherait ses choix sur deux matches décisifs. De toute façon, la France sortira meurtrie de cet Euro qui a mis en lumière les faiblesses récurrentes des Français.