lundi 26 juin
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Equipe de France > EDF : Le bilan de Jean Galle

EDF : Le bilan de Jean Galle

vendredi 25 septembre 2009, par Christophe Blandin

L’ancien sélectionneur national, Jean Galle, dresse un bilan du parcours tricolore lors du dernier championnat d’Europe.

Bien évidemment, il y a eu déception, frustration, désillusion, après la défaite en quarts contre les Espagnols surtout par l’évidente supériorité de ceux-ci dans pratiquement tous les secteurs de jeu !

Les futurs champions d’Europe démontrèrent à partir de ce match qu’ils étaient les meilleurs, dominant que ce soit en demi contre les Grecs ou en finale contre les Serbes, et que les patrons du championnat 2009 c’était eux !

Pourtant leur entame avait été plus que laborieuse, accrochés sérieusement par les Allemands et battus par les Turcs et les Serbes... rien de bien transcendant, finissant quatrième de leur groupe.

Donc retrouver les Français invaincus et terminant premiers du groupe. Il est toujours facile de dire ou d’écrire qu’il aurait mieux valu perdre contre les Grecs et d’éviter les Espagnols en quarts, mais quand on a le mental pour la « gagne », c’est difficile de demander aux joueurs de se coucher.

La formule des championnats est bâtie de cette manière, il faut s’y adapter (ça n’est pas la première fois que cela se produit pour les Français ou d’autres nations).

Ce qui n’était certainement pas prévu ni envisagé était de rencontrer les Espagnols en quarts ni par ceci, ni par la France.

Après avoir frisé la correctionnelle en ne participant pas au championnat d’Europe, l’Equipe de France est à féliciter pour son parcours : 6 victoires en 7 matches, c’est mieux que le champion et quel champion !

Une qualification pour le prochain championnat du Monde en Turquie, une base d’équipe solide qui demande plus d’expérience et beaucoup de travail, la perspective de pouvoir présenter une équipe encore plus complète avec l’apport de Joakim Noah et de Mickael Pietrus, voir d’autres talents.

Même si l’équipe de France n’a pas terminé dans le dernier carré (ce que j’avais pronostiqué), je tiens à les féliciter d’avoir redonné des couleurs à notre basket et d’avoir prouvé que l’équipe avait un mental en gagnant les Croates, après la gifle prise contre l’Espagne.

Donc MERCI Messieurs : DIOT, JEANNEAU, PARKER, BATUM, DIAW, PIETRUS, KOFFI TRAORE, TURIAF, MAHINI, BOKOLO, DE COLO

Sans oublier Vincent COLLET et tout son Staff.

Avec le même esprit, beaucoup de travail il est possible de grandir SOYONS OPTIMISTES et CONFIANTS il y a du talent, de la valeur et du mental !

ALLEZ les BLEUS !

Jean GALLE