jeudi 20 juillet
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Dijon crée l’exploit en sortant Le Mans !

Dijon crée l’exploit en sortant Le Mans !

jeudi 15 mai 2014, par Christophe Blandin

Avec une nouvelle démonstration de son ailier Mykal Riley (31 pts mais aussi 12 rbs pour une évaluation de 37 !) mais aussi un TJ Campbell décisif en fin de match alors que Le Mans menait de 7 longueurs, la JDA Dijon a terminé le match sur un 11-0 pour l’emporter sur le score de 81 à 77 et ainsi éliminer Le Mans en 2 manches. Superbe exploit des Bourguignons qui affronteront Limoges en demi-finale !

Photo : TJ Campbell par Sébastien Meunier

Avec un Charles Kahudi touché au genou lors de la défaite à Antarès mardi soir et avec un Pape Sy également diminué, le coach manceau JD Jackson a choisi de titulariser Kevin Mendy aux côtés de Vaughn Duggins, l’habituel 6ème homme sarthois.

Grâce à une belle circulation de balle offrant des positions ouvertes à 3 pts et converties par Wood et Duggins, le MSB prend un meilleur départ dans cette rencontre en menant rapidement 8 à 2. La défense dijonnaise se met doucement en place et la JDA ne laisse pas le MSB creuser un écart plus conséquent malgré le bel impact de Duggins, très percutant et auteur de 10 points à 100 % dans les 5 premières minutes.

Après son carton lors du match aller, Mykal Riley montre qu’il a lui aussi à nouveau de bonnes sensations avec 7 points dans ce 1er quart-temps qui permettent à la JDA de passer devant (18-19) pour la première fois du match. C’est cependant la formation sarthoise qui termine le mieux ce 1er quart-temps (20-22) avec notamment un joli alley oop conclu par Alain Koffi sur un service de DaShaun Wood.

Après avoir encaissé 22 points dans les 10 premières minutes, la défense bourguignonne doit se durcir. Malheureusement pour leurs supporters, ce n’est pas le cas et, grâce à ses rotations, Le Mans en profite pour débuter le 2ème quart-temps sur un 7-0 et atteindre ainsi les 9 points d’avance (20-29). Si TJ Campbell stoppe la série mancelle sur un panier primé, les joueurs de JD Jackson repartent de plus belle et font monter leur avantage à +14 (22-36) après avoir infligé un nouveau 7-0 à leur hôte avec un bon passage de Dounia Issa.

Mais la JDA compte dans ses rangs un certain Mykal Riley et le talentueux ailier score 5 points consécutifs pour réduire l’écart. Avec le retour de son 5 majeur sur le terrain, Dijon termine fort la 1ère mi-temps et n’est plus qu’à 3 longueurs du Mans à la pause : 37-40. Avec 18 pts dans la seule 1ère mi-temps, Mykal Riley a largement contribué au retour des siens.

Profitant d’une faute technique infligée à la fin de la 1ère mi-temps à JD Jackson pour contestation auprès du corps arbitral, les Dijonnais repassent devant au tableau d’affichage (41-40) dès le retour des vestiaires. L’’intérieur sarthois Reyshawn Terry inscrit son premier tir bonifié de la soirée puis Duggins, sur sa lancée de la 1ère mi-temps, continue son récital offensif ce qui permet au MSB de rester au contact de son adversaire (47-47).

JD Jackson lance même Charles Kahudi sur le parquet. Et le chassé-croisé se poursuit entre les 2 formations durant ce 3ème quart-temps. A ce petit jeu, c’est Le Mans qui vire en tête d’un petit point (57-58) avant l’entame de la dernière période.

Et le scénario se prolonge dans le dernier quart-temps avec de multiples changements de leader. A un 6-0 d’une JDA toujours portée par un Riley dans les nuages, le MSB répond immédiatement par un 5-0 signé par son duo d’extérieurs boîtant bas Kahudi - Sy. Avec 2 paniers consécutifs de JP Batista, le club sarthois reprend 3 points d’avance (66-69) à 5 minutes du terme la rencontre et même 4 un peu plus tard sur un shoot réussi derrière la ligne des 6m75 d’un Charles Kahudi, finalement très précieux depuis son entrée en jeu.

L’adresse fuit les Dijonnais, notamment à longue distance, au contraire des Manceaux qui profitent d’une nouvelle réussite à 3 pts de Wood pour porter leur avantage à +7 (70-77) à 2’30 de la fin du match. Un avantage vite réduit à néant par le meneur dijonnais TJ Campbell qui prend soudainement feu et inscrit 7 points de suite dont un panier primé pour égaliser à 77 partout juste avant la dernière minute.

Sur la possession suivante, Kahudi manque la cible à 3 pts puis Riley vient ajouter 2 points supplémentaires à son compteur (encore 31 pts pour lui !) et surtout donner 2 points d’avance à la JDA à 33 secondes du buzzer. Kahudi rate cette fois-ci de près alors que l’intérieur dijonnais Andre Harris réalise un sans-faute aux lancers-francs. Le Mans ne marquera plus et Dijon termine cette rencontre sur un 11-0 pour éliminer en 2 manches Le Mans. Formidable exploit de cette équipe dijonnaise qui sera opposée à Limoges en demi-finale !