jeudi 20 juillet
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Coupe de France 2009 : Le doublé As - Coupe pour Le Mans

Coupe de France 2009 : Le doublé As - Coupe pour Le Mans

dimanche 17 mai 2009, par Christophe Blandin

Emmené par un intenable Bobby Dixon logiquement élu MVP de cette finale (24 pts, 6 rbs et 8 pds), Le Mans Sarthe Basket a remporté cette Coupe de France 2009 en venant à bout du SLUC Nancy sur le score de 65 à 79. Dee Spencer (15 pts et 6 rbs), Alain Koffi (20 pts et 5 rbs) et leurs coéquipiers ont fait la différence dès le 2ème quart-temps et creuser un écart que n’auront pas pu combler les Lorrains. Le MSB réalise ainsi le doublé Semaine des As - Coupe de France (un trophée qu’il n’avait plus remporté depuis 2004) et envoie un message fort avant les play-offs : il faudra compter sur la troupe de JD Jackson durant cette fin de saison de Pro A.

JPEG - 43.8 ko
MSB vainqueur de la Coupe 2009
Photo : FFBB/Jean Francois Molliere-Ciamillo&Castoria

Si Le Mans prend un meilleur départ dans cette rencontre, le SLUC, toujours privé de Victor Samnick, lui inflige rapidement un 10-0 grâce notamment à Ricardo Greer qui pose des soucis à la défense sarthoise du fait de sa puissance. Le coach manceau JD Jackson prend alors un temps-mort qui fait le plus grand bien à son équipe. En effet, le scénario s’inverse et le MSB répond au club lorrain par un 10-0 avec un Dee Spencer en pleine réussite avec 2 tirs primés consécutifs. C’est donc au tour de Jean-Luc Monschau d’arrêter le jeu. Ricardo Greer aka le buffle de Punta Cana stoppe la belle série mancelle mais c’est Le Mans qui vire en tête à l’issue du 1er quart-temps (14-18) sur une dernière contre-attaque conclue par un dunk d’Alain Koffi.

JPEG - 43.9 ko
Alain Koffi au dunk
Photo : FFBB/Jean Francois Molliere-Ciamillo&Castoria

Dès le début du 2ème quart-temps, les coéquipiers de Michel Morandais reviennent vite à hauteur des Sarthois (18-18). Le duo arrière américain du MSB, Dixon - Spencer, est alors à l’initiative d’un 8-0 pour permettre au MSB de reprendre ses aises au tableau d’affichage (20-31). La défense lorraine prend l’eau et ce n’est guère mieux en attaque puisque le SLUC perd de nombreuses balles qui profitent aux joueurs de JD Jackson qui n’en demandent pas tant pour accentuer leur avantage avec en chef d’orchestre un Bobby Dixon intenable avec ses cross over. Un puissant dunk au buzzer du pivot nigérian Akin Akingbala limite cependant la casse pour les Lorrains à la pause (26-40).

Au retour des vestiaires, les Lorrains proposent davantage d’intensité défensive, dominent aux rebonds avec leur tour de contrôle Akin Akingbala et reviennent ainsi à moins de 10 longueurs (33-42). Une faute anti-sportive sifflée à Jeff Greer vient cependant briser momentanément leur élan et permettre au MSB de retrouver un second souffle. Le meneur sarthois Bobby Dixon prend alors les choses en main et poursuit son récital : festival de dribbles, pénétrations après des démarrages de dragster, tirs longue distance... tout y passe et le MSB compte 16 pts d’avance (42-58) à l’issue du 3ème quart-temps.

JPEG - 34.9 ko
Bobby Dixon
Photo : FFBB/Jean Francois Molliere-Ciamillo&Castoria

La dernière période démarre pour le mieux pour les Sarthois avec une flèche à 6,25 m de David Blutenthal, un contre magistral de Pape Badiane sur Jeff Greer, le "Poulpe" inscrivant ensuite un joli hook pour porter l’avance mancelle à un plus que solide +21. L’affaire semble dans la poche pour le MSB mais les remplaçants nancéiens John Cox et Michel Morandais redonnent un peu d’espoirs aux supporters lorrains en signant à eux deux un 9-0 (51-63). Dee Spencer et l’inévitable Dixon viennent relancer les Sarthois et enlever tout suspense à cette fin de rencontre. Les supporters manceaux, venus plus nombreux que les Lorrains, pouvaient célébrer leur victoire et JD Jackson lançait ses espoirs (Tsonga, Gomis et Drouault) sur le terrain pour la dernière minute de jeu.