jeudi 19 septembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Europe > Eurocup > Coupe ULEB : Actions en hausse pour la qualification à Cholet

Coupe ULEB : Actions en hausse pour la qualification à Cholet

jeudi 8 janvier 2004, par patnba

Les Maugeois, toujours invaincus à la Meilleraie, ont réalisé une excellente performance en battant le leader polonais du groupe, Sopot (64-61), après un match d’une rare intensité.

La rencontre Cholet - Sopot restera dans les annales. Non parce que ce fut une belle rencontre, mais parce que les tous les ingrédients étaient réunis : intensité, suspense, combativité. Le score montre qu’elle ne fut pas avant tout offensive, mais plutôt l’inverse.

Cholet connut tout d’abord des difficultés pour mettre en place son jeu intérieur, ce qui se traduisit par plusieurs balles perdues. Mais les Maugeois s’appuyèrent sur le collectif pour maintenir le contact face à des Polonais de Sopot moins incisifs qu’au match aller. Ces derniers ont en effet été bien contenus par la grosse défense choletaise. Ainsi, Jagodnik, le shooteur slovène, bien marqué par Marquis. Le shooteur de Sopot ne venait-il pas pourtant de passer 36 points à Wroclawek pour placer ses partenaires en tête du championnat de Pologne. Ce dernier se contenta d’un peu reluisant 2 sur 6 au terme des dix premières minutes. Ce sont au contraire les joueurs de Kunter qui mirent leur emprise sur la rencontre grâce à un jeu de transition efficace (12-7, 8’). Sopot limita les dégâts par deux tirs primés de Jagodnik et Masiulis, leurs deux shooteurs (14-13, 10’). Ce retour n’impressionna pas pour autant les Maugeois qui continuaient à opposer une défense impressionnante à la puissance adverse. Et sur jeu rapide, les pensionnaires de la Meilleraie laissèrent une nouvelle fois les costauds Polonais sur place avec un 9-0 bienvenu (33-25, 19’).

Cholet aphone cinq minutes

Le retour des vestiaires s’avéra bien moins fructueux pour Cholet. Sopot, passé en zone, perturba alors la machine maugeoise avec succès. Parce qu’elle ne s’aventura plus en pénétration, donc qu’elle n’alla plus chercher les fautes, l’équipe locale resta muette pendant près de cinq minutes. Le temps d’encaisser un lourd 12-0 : présents en défense, les Polonais firent parallèlement le siège du panneau adverse et y puisèrent suffisamment de secondes chances pour se remettre dans le coup (35-42, 24’).

L’affaire semblait même mal engagée pour Cholet lorsque les arbitres sifflèrent un imaginaire passage en force de Gelabale (26’) qui mit Kunter hors de lui et lui fit écoper d’une technique : Pluta aux lancers (2 sur 2) et Pacesas sur la possession à suivre confirmèrent l’avance polonaise (39-46, 27’). Pas pour longtemps car ce même Gélabale, principal artisan du succès avec Marquis, Ferchaud et Hayes, bénéficia à son tour de trois lancers-francs, tous réussis, consécutifs à une nouvelle faute technique, de Masiulis cette fois. Le jeune Choletais remit les pendules à l’heure (54-54, 34’). Les deux équipes ne se quittaient plus… jusqu’à ce que Bilba trouve le moyen dans un trou de souris de montrer la voie à CB (61-59, 39’). Lyday, encore décevant dans la maîtrise du jeu, et l’incontournable Gélabale assuraient alors le succès choletais sur lancers-francs (64-61). Un succès qui relance pleinement les Maugeois.

La fiche technique

Cholet bat Sopot : 64-61 (14-13, 21-17, 12-21, 17-10). Arbitres : MM. Hierrezuelo, Lopes et Prause. 3 500 spectateurs.

- CHOLET : 24 tirs réussis sur 59 (41%) dont 4 sur 13 à 3 points (31%), 11 LF sur 15, 41 rebonds dont 29 offensifs (Gélabale, 7), 17 passes décisives (Lyday et Hayes 4), 5 contres, 12 interceptions, 9 balles perdues, 17 fautes.

Lyday 6, Ferchaud 10, Marquis 17, Akpomedah 2, Gélabale 9, puis Desroses 1, Bilba 4, Hayes 15.

- SOPOT : 22 tirs réussis sur 69 (32%) dont 6 sur 30 à 3 points (20%), 11 LF sur 12, 45 rebonds dont 26 offensifs, 12 passes décisives (Pacesas 4), 1 contre, 9 interceptions, 12 balles perdues, 21 fautes (un joueur éliminé, Masiulis 34’).

Masiulis 5, Pluta 11, Jagodnik 13, Einikis 8, Pacesas 10, puis Boyette 3, Dylewicz 1, Maskoliunas 0.