vendredi 24 février
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Compte-rendu de la 27ème journée

Compte-rendu de la 27ème journée

dimanche 13 avril 2014, par Eric Deshayes

L’exploit du week-end est forcément la victoire du Havre au Mans. Avec désormais 2 succès d’avance sur Roanne (mais sans le point-average) et 3 sur Antibes, le STB a fait un grand pas vers le maintien. La Chorale a une nouvelle fois déçu ses supporters, s’inclinant face à Nanterre. Le Champion de France conserve ainsi quelques espoirs de défendre son titre au mois de mai. Pour les Sharks, la défaite à domicile de 2 petits points face à L’Elan Béarnais donne d’énormes regrets. Il faudra un miracle pour que les azuréens conservent leur place dans l’élite. En haut de tableau, Strasbourg poursuit sur sa lancée en dominant aisément Orléans. Les alsaciens, désormais qualifiés pour les plays-offs, montent en régime et seront l’un des favoris pour le titre, tout comme le Paris Levallois, larges vainqueurs de Villeurbanne et eux aussi impressionnants. Dijon, qui a dominé Limoges, rejoint le CSP dans le groupe des poursuivants. Nancy, revenu vainqueur de Chalon, prend une option sur les phases finales, alors que l’Elan devra lui batailler pour y participer. Enfin, dans un match qui sentait bon les vacances, Gravelines a battu Cholet au Sportica de plus de 20 points.

Photo : Johan Passave-Ducteil par Claire Macel

- Le top stats de la dernière journée de ProA
- Le top stats de la saison de ProA
- Le classement de la ProA

Meilleure évaluation de la journée : Randal Falker (29)
Meilleur marqueur de la journée : Cedrick Banks (25 pts)
Meilleur rebondeur de la journée : Randal Falker (14 rbs)
Meilleur passeur de la journée : Antoine Diot (12 pds)

Chalon 71- 80 Nancy

Les lorrains ont fait fort, en s’imposant au Colysée et surtout en ne concédant que 71 points à la meilleure attaque de Pro A. Nancy a, comme à son habitude, dominé au rebond, le top rebondeur du championnat Randal Falker étant tout proche de signer un triple double historique (13 pts et 8 passes en plus de ses 14 rebonds). Grâce également à Nicholas Pope (17 pts, 4/6 à 3 pts) et Paul Harris (19 pts), le SLUC a rapidement pris les devants pour ne plus les lâcher, comptant jusqu’à 15 pts d’avance. En face, on a senti les chalonnais pas dans le coup, probablement gênés par la défense adverse. AJ Slaughter (9 pts en 33 minutes), et les intérieurs chalonnais ont été transparents, mis à part Clint Capela (15 pts et 9 rebonds) qui a tenté sur la fin de réveiller ses partenaires...

Meilleure évaluation : Randal Falker (29)
Meilleur marqueur : Paul Harris (19 pts)
Meilleur rebondeur : Randal Falker (14 rbs)
Meilleur passeur : Randal Falker (8 pds)

- Les statistiques complètes du match

Dijon 81 - 69 Limoges

Les bourguignons l’ont affirmé il y a peu : ils ont pour objectif de rester invaincu dans leur salle cette saison. Plus qu’un match, et ils auront atteint leur but. Malgré un mauvais début de match (11-2 pour le CSP après 6 minutes), ils ont été une fois de plus intraitables défensivement, notamment dans la raquette où l’impact d’Adrien Moerman a été fortement limité. L’intérieur limougeaud a inscrit 6 pts à 3/9 et pris 4 rebonds, il n’avait plus marqué moins de 10 pts depuis la 13ème journée contre ... Dijon. Même si elle a pu compter sur un bon Boungou Colo (15 pts) et JK Edwards (11 pts et 5 rebonds), l’équipe a mal négociée les 2 dernières minutes. L’un des candidats au titre de MVP, Mykal Riley, a fait mal au CSP (20 pts, 4 rebonds et 4 passes), notamment par un shoot primé à 1 minute 30 du buzzer, tout comme Anthony Dobbins (18 pts et 10 rebonds). A noter tout de même que Jean Louis Borg a du tirer au maximum le temps de jeu des ses américains (40 minutes pour Harris, 37 pour Riley, 38 pour Campbell, 35 pour Dobbins)...

Meilleure évaluation : Tony Dobbins (26)
Meilleur marqueur : Mykal Riley (20 pts)
Meilleur rebondeur : Tony Dobbins (10 rbs)
Meilleur passeur : T.J. Campbell (5 pds)

- Les statistiques complètes du match

Le Mans 57 - 69 Le Havre

Ils nous font le coup tous les ans… Les havrais, qu’on annonce chaque saison en Pro B, ont de grandes chances de se sauver une fois de plus, grâce ce succès, le premier à l’extérieur pour le STB. Les normands pourront quand même dire un grand merci à leur arrière Cédric Banks, inarrêtable à Antarès. Il a permis à son équipe de rester dans le match dans les 20 premières minutes, puis avec sa réussite à 3 points (6/9), se détacher dans le dernier quart. Au final, ses 25 points à 69% de réussite ont fait mal au MSB, tout comme le gros impact des pivots Fofana et Paschal, qui affichent en cumulé des stats conséquentes : 16 pts, 11 rebonds, 3 contres et 4 interceptions. Quant au Mans, qui aura eu toute la saison des résultats sous forme de montagnes russes, la surprise est venue du manque d’implication, voire la suffisance de certains joueurs. Ainsi, la paire US Duggins/Wood est passé au travers (2/19 aux shoots pour le duo dont 1/10 à 3 points) tout comme Antoine Eito, une nouvelle fois bien décevant (-4 d’évaluation en 12 minutes)…

Meilleure évaluation : Cedrick Banks (24)
Meilleur marqueur : Cedrick Banks (25 pts)
Meilleur rebondeur : Bangaly Fofana (7 rbs)
Meilleur passeur : William Hatcher (9 pds)

- Les statistiques complètes du match

Roanne 60 - 65 Nanterre

La Chorale est bord du gouffre de la Pro B après cette 21ème défaite, la 8ème à domicile...Roanne a eu le malheur aussi de tomber sur une bonne équipe de Nanterre, qui avait l’obligation de l’emporter. En l’absence de Will Daniels, et malgré une prestation discrète de Meacham (0 pts et 3 passes en 21 minutes), bien compensée par un bon Kevin Lisch (17 d’évaluation), on a vu une équipe inspirée offensivement (19 passes décisives), avec un Jo Passave-Ducteil qui réalise l’une de ses meilleures performances (19 pts à 9/12 en plus de 6 rebonds). Dominés sous les panneaux, les joueurs de la Loire y on cru jusqu’au bout, revenant à 4 points des champions de France, à une minute du terme. Mais la Chorale a mal géré ses dernières possessions. Au final, les 17 pts et 9 rebonds de Green et le bon match des meneurs (13 pts pour Amagou, 10 passes décisives de Sangaré (sur les 16 de l’équipe !)) n’auront pas été suffisants. Pour s’en sortir, la Chorale devra impérativement remporter au moins 2 de ses 3 derniers matchs, en espérant que Kim English sorte aussi la tête de l’eau (2/16 aux shoots sur les 2 dernières journées pour l’arrière US)...

Meilleure évaluation : Johan Passave-Ducteil (20)
Meilleur marqueur : Johan Passave-Ducteil (19 pts)
Meilleur rebondeur : JaMychal Green (9 rbs)
Meilleur passeur : Yohann Sangaré (10 pds)

- Les statistiques complètes du match

Strasbourg 84 - 67 Orléans

C’est la 5ème victoire consécutive pour la SIG, qui affiche pour l’occasion des statistiques collectives impressionnantes. Ainsi, les 9 joueurs strasbourgeois inscrits sur la feuille de match ont réalisé entre 8 et 17 d’évaluation chacun, ce qui montre toute l’homogénéité du groupe alsacien. Pour rajouter à ça, 25 passes décisives, dont près de la moitié pour Antoine Diot, seulement 10 balles perdues, le tout agrémenté de 53% de réussite aux shoots et 83 % aux lancers... Bref, la SIG a été remarquable, sachant qu’elle a en plus bien limité les shooteurs de l’OLB. Désormais sur leurs gardes, les adversaires d’Orléans défendent fort sur les extérieurs, en particulier sur les tirs longue distance (6/20 pour Mc Alarney, Greene, Harris et consorts au Rhénus).Comme l’a indiqué Philippe Hervé récemment, si les intérieurs ne compensent au scoring, cela devient difficile pour eux. Or hier, le trio Terence Dials/Fernando Raposo/Abdoulaye Loum n’a marqué que 15 petits points au total...

Meilleure évaluation : Jérémy Leloup (17)
Meilleur marqueur : Kyle McAlarney (19 pts)
Meilleur rebondeur : Abdoulaye Loum (6 rbs)
Meilleur passeur : Antoine Diot (12 pds)

- Les statistiques complètes du match

Gravelines 90 - 64 Cholet

Dans ce match sans enjeu qui sentait la fin de saison, le BCM s’est tranquillement imposé. Dominateurs dans tous les quart temps, les nordistes ont profité de l’apathie des joueurs des Mauges, qui ont sérieusement "balancés" : 35 % au shoots, 7 petites "assists", 14 balles perdues, bref on a surtout vu l’arrière Anthony Goods soigner ses stats en vu de la saison prochaine : 22 pts à 9/15. A Gravelines, si Marcus Lewis (12 pts, 8 rebonds) et Steven gray (18pts) ont joué sur leur valeur, on assiste surtout à l’éclosion du pivot de 25 ans Ousmane Camara. Auteur de 13 pts et 11 rebonds, il affiche une progression constante : 15 d’évaluation moyenne sur les 9 derniers matchs. Avec Jonathan Rousselle, qu’on a surtout remarqué en Coupe d’Europe et qui a battu son record de points en Pro A hier (17 pts dont 3/7 à 3 points), ce duo français a tout l’avenir devant lui et risque d’être fortement courtisé à l’intersaison...

Meilleure évaluation : Ousmane Camara (24)
Meilleur marqueur : Anthony Goods (22 pts)
Meilleur rebondeur : Ousmane Camara (11 rbs)
Meilleur passeur : Eric Chatfield (5 pds)

- Les statistiques complètes du match

Antibes 70 - 72 Pau-Orthez

Après sa défaite d’1 petit point après prolongation à Villeurbanne, Antibes échoue encore d’un rien face à Pau... En tête au tableau d’affichage dans les 3ème et 4ème quarts, les azuréens n’ont jamais réussi à creuser l’écart. Et ce qui devait arriver arriva : à 70-68 pour Antibes, un lancer raté et une action à 4 points de DJ Strawberry (panier primé+faute, 17 pts au final pour le meneur) sur la dernière attaque paloise, vont sceller le sort du match, et probablement l’avenir des Sharks en Pro A. Tim Blue (21 pts et 8 rebonds), Matthew Bryan-Amaning (20 pts à 8/11) and co. regretteront surement les quelques lancers laissés en route (16/23 sur la ligne de réparation) conjugués à une inefficacité dans le shoot extérieur (2/13 à 3 points). Les béarnais, qui ont pu compter sur Ahmad Nivins (18 pts et 8 rebonds) et sur un David Denave de retour au premier plan (12 pts, 6 rebonds et 3 passes), peuvent s’estimer heureux de revenir victorieux...

Meilleure évaluation : Tim Blue (23)
Meilleur marqueur : Tim Blue (21 pts)
Meilleur rebondeur : Tim Blue (8 rbs)
Meilleur passeur : Kennedy Winston (3 pds)

- Les statistiques complètes du match

Paris-Levallois 79 - 53 ASVEL

29 à 9... C’est le score du 2ème quart temps en faveur du PL. Pierre Vincent avait de quoi être agacé après la rencontre, reprochant à ces joueurs de s’être fait marcher dessus. Avec 22 pertes de balles, l’ASVEL a été dominé par l’agressivité des parisiens, notamment sous le cercle ou le duo Elton Brown (15 pts, 4 rebonds) et Aloysius Anagonye (6 et 4) a mené la vie dure à la raquette villeurbannaise, seule Amara Sy parvenant à franchir la barre des 10 points côté visiteur. Même Edwin Jackson, qui prend en moyenne plus de 12 tirs par match, a été mis sous l’éteignoir (6 pts à 2/5 en 24 minutes). Le PL lui semble trouver sa vitesse de croisière à quelques semaines des plays-offs. Blake Schilb, 2 mois après son arrivée, est bien installé dans le collectif, comme on atteste son match quasi parfait : 12 pts à 5/7, 6 passes, 4 rebonds, 3 interceptions, aucune balle perdue. Petit motif d’inquiétude tout de même, c’est le nouveau trou noir offensif d’Andrew Albicy (0 pts, 0/6 aux shoots sur les 2 derniers matchs), qui tourne à 36 % de réussite aux tirs sur la saison...

Meilleure évaluation : Blake Schilb (23)
Meilleur marqueur : Elton Brown (15 pts)
Meilleur rebondeur : Maleye N’Doye (5 rbs)
Meilleur passeur : Blake Schilb (6 pds)

- Les statistiques complètes du match

Prochaine journée de ProA :

- ASVEL - Cholet
- Le Havre - Gravelines
- Nancy - Paris-Levallois
- Nanterre - Dijon
- Orléans - Chalon
- Roanne - Strasbourg
- Limoges - Antibes
- Pau-Orthez - Le Mans