lundi 23 janvier
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro A > Compte-rendu de la 19ème journée

Compte-rendu de la 19ème journée

lundi 10 février 2014, par Eric Deshayes

Pas de grosses surprises pour cette 19ème journée, si ce n’est la défaite d’Orléans d’un point à domicile contre l’ASVEL, sur un panier contesté de Georgi Joseph. Sinon, avant la coupure pour la Leaders Cup, les favoris ont assuré. Le Mans l’emporte sur Chalon/Saône, Dijon a battu Gravelines, le BCM qui voit d’ailleurs s’éloigner les plays-offs avec 4 victoires de retard sur le Top 8. La JDA conserve la première place en compagnie de Strasbourg et Limoges, qui se sont imposés face à 2 équipes en lutte pour le maintien, Antibes et Roanne. Le Havre, toujours bon dernier, n’en a pas profité puisque le STB s’incline largement dans la salle du SLUC Nancy. Enfin, Nanterre reste au contact des leaders suite à son succès de 10 points face à Cholet et Pau peut espérer participer aux phases finales après sa victoire sur Paris.

Photo : David Lighty par Claire Macel

- Le top stats de la dernière journée de ProA
- Le top stats de la saison de ProA
- Le classement de la ProA

Meilleure évaluation de la journée : Paul Harris (35)
Meilleur marqueur de la journée : DaShaun Wood (27 pts)
Meilleur rebondeur de la journée : Paul Harris (15 rbs)
Meilleur passeur de la journée : DaShaun Wood (9 pds)

Le Mans 97 - 86 Chalon

Victoire après prolongation du MSB, emmené par son joueur US Dashaun Wood (27 points à 10/15 et 9 passes). L’affrontement entre le meneur du Mans et le meilleur marqueur du championnat AJ Slaughter a d’ailleurs été le fait marquant de la rencontre. Les 2 équipes se sont rendus coup pour coup, Chalon parvenant à faire de petits écarts au score grâce à son arrière US auteur de 25 points à 6/12 aux tirs primés. Malgré l’apport de Kris Joseph (14 pts) et de son nouveau combo US Ervin Walker (12 pts à 4/4 en 22 minutes), l’Elan ne parviendra pas à garder son avance, la faute entre autre à un secteur du rebond déficitaire (41 prises à 28 pour le MSB). Dashaun Wood a eu le shoot de la gagne à la fin du temps règlementaire et malgré l’échec de ce tir, les locaux vont dominés la prolongation avec un JP Batista essentiel (14 pts et 6 rebonds au final) face à des chalonnais moins en réussite.

Meilleure évaluation : DaShaun Wood (31)
Meilleur marqueur : DaShaun Wood (27 pts)
Meilleur rebondeur : Charles Kahudi (9 rbs)
Meilleur passeur : DaShaun Wood (9 pds)

- Les statistiques complètes du match

Pau-Orthez 86 - 72 Paris-Levallois

Pas content du tout Gregor Beugnot... Complètement dominés dans l’envie, ces joueurs sont passés au travers (36 rebonds à 21 pour Pau notamment). Pourtant, après l’arrivée de Blake Schilb, le PL faisait figure de favori pour le titre. Seulement, le MVP 2012 est encore en rodage (11 pts en 26 minutes) et Andrew Albicy est sur les rotules (0 pt en 28 minutes, 0/21 aux shoots sur les 3 derniers matches !). Les palois en ont profité pour se faire plaisir : 60 % de réussite aux tirs, 12 paniers à 3 points réussis par 6 joueurs différents, l’extérieur français Sami Driss qui réalise sa meilleure feuille de stats de la saison (13 pts à 5/5), et le pivot Nivins monstrueux (19 pts à 100% et 15 rebonds). Aussi incroyable que cela puisse paraître au vu du classement et des effectifs, avec 25 points d’avance à l’entame du dernier quart, Pau a pu tranquillement déroulé sur la fin...

Meilleure évaluation : Ahmad Nivins (34)
Meilleur marqueur : Ahmad Nivins (19 pts)
Meilleur rebondeur : Ahmad Nivins (15 rbs)
Meilleur passeur : Michael Thompson (5 pds)

- Les statistiques complètes du match

Dijon 83 - 66 Gravelines

Dijon reste invaincu à domicile (10 victoires) tandis que Gravelines subit une 3ème défaite d’affilée.. La JDA n’a pas été inquiété, comptant jusqu’à 20 points d’avance à la mi-temps. Pourtant privée de son meilleur scoreur Mykal Ryley, l’attaque dijonnaise a montré qu’elle savait aussi être performante, avec un joli 58 % de réussite aux shoots. André Harris (20 pts et 6 rebonds) et Tony Dobbins (16 pts, 4 rebonds et 4 passes) ont comme souvent été omniprésents dans le jeu, bien aidés par Antoine Mendy (15 points dont 3/3 aux tirs primés). Les nordistes eux semblent être retombés dans leur travers de début de saison, avec une défense passive et une déficience des joueurs cadres, notamment sur les postes extérieurs (1/8 pour Johnson, 2/10 pour Gray en 31 minutes). Seuls les intérieurs Marcus Lewis (12 pts) et surtout Ousmane Camara (20 pts et 11 rebonds en 26 minutes, meilleure évaluation du match) ont été dans le coup..

Meilleure évaluation : Ousmane Camara (26)
Meilleur marqueur : Andre Harris (20 pts)
Meilleur rebondeur : Ousmane Camara (11 rbs)
Meilleur passeur : Zach Moss (4 pds)

- Les statistiques complètes du match

Nancy 95 - 84 Le Havre

Les semaines se suivent et se ressemblent pour Le Havre, dominé logiquement par le SLUC Nancy et dont la dernière victoire remonte au 23 décembre. Si les joueurs US alimentent la marque (15 pts pour Anderson et 17 pour Hatcher), c’est souvent avec un déchet important (11/30 aux shoots en cumulé pour les 2 américains). Si les pivots Brown (18 pts et 14 rebonds) et le prometteur Fabien Paschal (15 pts à 7/11 en 20 minutes) forment une doublette efficace, les insuffisances défensives sont nombreuses. La plus mauvaise défense du championnat a une nouvelle fois cédé devant Paul Harris (25 points et 15 rebonds), il est vrai intenable depuis un mois (21 pts et 10 rebonds de moyenne sur les 5 derniers matches). Ajoutez à ça la performance du 2ème passeur de Pro A Clevin Hannah (20 pts, 8 passes) et du top rebondeur Falker (15 pts, 8 rebonds, 4 passes et 2 contres), et on comprend mieux pourquoi Nancy s’annonce comme un outsider sérieux...

Meilleure évaluation : Paul Harris (35)
Meilleur marqueur : Paul Harris (25 pts)
Meilleur rebondeur : Paul Harris (15 rbs)
Meilleur passeur : Clevin Hannah (8 pds)

- Les statistiques complètes du match

Nanterre 84 - 74 Cholet

Les champions de France renouent avec le succès dans leur salle face à une équipe de Cholet encore fragile. La JSF, qui a mené au tableau d’affichage pendant toute la rencontre, a retrouvé en partie ce qui faisait sa force : la cohésion défensive et la réussite derrière l’arc. Avec 10/23 (44%) aux tirs primés, David Lighty (22 pts, 4 rebonds et 5 passes), Deshaun Thomas (23 points et 6 rebonds) et consorts ont laissé peu de chances aux choletais. Pour le coach du CB, Laurent Buffard, si son équipe n’a pas déméritée (50 % d’adresse globale, 31 rebonds pris contre 28 à Nanterre), il manque dans son effectif un ou deux joueurs décisifs dans les moments clés. Rôle théoriquement dévolu aux américains, mais qui ne semble pas actuellement être dans les cordes du meneur Torey Thomas (14 points, 4 passes), de l’irrégulier John Cox (11 points à 3/10), de Lamayn Wilson (13 pts en 32 minutes) ou du dernier arrivé Anthony Goods (4 pts et 3 passes en 20 minutes)...

Meilleure évaluation : David Lighty (25)
Meilleur marqueur : DeShaun Thomas (23 pts)
Meilleur rebondeur : DeShaun Thomas (6 rbs)
Meilleur passeur : David Lighty (5 pds)

- Les statistiques complètes du match

Orléans 68 - 69 ASVEL

Sur le papier, l’ASVEL l’a emporté. Mais au final, on ne sait pas trop... Comme dans les matchs Chalon/Cholet et Villeurbanne/Chalon en Coupe de France, une réclamation a été portée et le résultat sera peut être invalidé... Orléans a en effet contesté le dernier panier inscrit par le pivot villeurbannais Georgi Joseph à 3 dixièmes du buzzer, arguant l’impossibilité de shooter en si peu de temps. Bref, un nouvel imbroglio qui n’arrange personne. Jusque là, les 2 équipes avaient été franchement maladroites (44 % aux tirs pour l’OLB et 41 % pour l’ASVEL), avec pour chacune des périodes favorables (27-20 pour Orléans dans le 2ème quart, 21-9 pour Villeurbanne dans le 3ème). Les artificiers du Loiret se sont encore mis en évidence (12 pts chacun dont 7/15 à 3 points pour Mc Alarney et Noel, 14 pts et 6 passes pour Darnell Harris). En face, Edwin Jackson (16 points et 6 passes), Marko Keselj et Tweety Carter (12 pts) ont été les meilleurs marqueurs. Dans tous les cas, le match ne devrait pas être rejoué mais Orléans peut obtenir gain de cause donc gain du match...

Meilleure évaluation : Darnell Harris (19)
Meilleur marqueur : Edwin Jackson (16 pts)
Meilleur rebondeur : Georgi Joseph (9 rbs)
Meilleur passeur : Darnell Harris (6 pds)

- Les statistiques complètes du match

Roanne 70 - 75 Limoges

Roanne s’incline à domicile contre le CSP et peut regretter un 1er quart temps où l’équipe a oublié de défendre (25 à 12 pour les visiteurs après 10 minutes). Grâce entre autres à son duo franco-français Moerman (12 pts et 7 rebonds)/Boungou Colo (14 points et 5 rebonds) et JR Reynolds (17 pts à 6/9), Limoges va prendre les commandes et maitriser la rencontre... jusqu’à la dernière période. Menée de 15 points, la Chorale va alors entamer une folle remontée. Sous l’impulsion notamment de ces meneurs Sangaré et Amagou (6 passes décisives chacun), les américains Kim English, JaMychal Green et Zach Morley (49 points cumulés pour le trio) vont permettre à Roanne de revenir au score 67 partout à 2 minutes du terme. Mais le CSP, qui a l’habitude de remporter les matchs serrés (5 victoires de 5 points et moins), va sceller son succès grâce à un shoot primé de Taurean Green et sa réussite aux lancers (11/14 au final).

Meilleure évaluation : Zach Morley (18)
Meilleur marqueur : Kim English (17 pts)
Meilleur rebondeur : JaMychal Green (11 rbs)
Meilleur passeur : Pape Philippe Amagou (6 pds)

- Les statistiques complètes du match

Strasbourg 79 - 67 Antibes

Vincent Collet avait déclaré avant le match que la SIG n’avait pas le droit de perdre. Mission remplie donc pour le club alsacien qui a fait la différence dans le 3ème quart temps, qu’il a remporté 26 à 10. Si Louis Campbell et Tim Abromaitis ont été maladroits, le reste de l’équipe a apporté avec 4 joueurs à 10 points et plus (Bootsy Thornton, David Andersen, Ricardo Greer et Jeremy Leloup, ce dernier, de retour de blessure, inscrivant 12 points en 15 minutes). L’arrivée des 2 premiers nommés n’a en rien perturbé l’assise collective de l’équipe (21 passes décisives hier, meilleure équipe de Pro A dans le secteur). Les azuréens n’avaient pas grand chose à espérer, eux qui se sont heurtés à la défense strasbourgeoise (26/69 aux shoots) malgré la bonne prestation de Tim Blue (17 pts et 12 rebonds) et à un degré moindre de Will Solomon (16 pts) et Matthews (10 pts, 7 rebonds,4 passes)...

Meilleure évaluation : Tim Blue (21)
Meilleur marqueur : Tim Blue (17 pts)
Meilleur rebondeur : Tim Blue (12 rbs)
Meilleur passeur : Antoine Diot (8 pds)

- Les statistiques complètes du match

Prochaine journée de ProA :

- Antibes - Le Mans
- ASVEL - Dijon
- Cholet - Strasbourg
- Gravelines - Chalon
- Le Havre - Nanterre
- Nancy - Orléans
- Paris-Levallois - Roanne
- Limoges - Pau-Orthez