dimanche 18 novembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Bilan ProB 03/04 - Episode 3 : Beauvais

Bilan ProB 03/04 - Episode 3 : Beauvais

jeudi 24 juin 2004, par Aurélien Hipp

Clermont et Châlons ont gagné le droit de jouer à l’étage supérieur la saison prochaine, coiffant ainsi d’autres équipes ambitieuses, dont la liste s’allonge chaque année. Basket Info vous propose une rétro de la saison équipe par équipe. Petit coup de projecteur sur une division qui mérite qu’on parle d’elle, et pas seulement en programmant ses matches le vendredi... Aujourd’hui : Beauvais(14e/16)avec 9 victoires pour 21 défaites.

Le COB a lui aussi raté sa saison, en dépit d’un roster prometteur qui devait lui permettre d’avoir une qualification en play-offs à se mettre sous la dent. Si la saison n’a globalement pas été aussi traumatisante que la précédente (avec la fameuse série de 13 défaites consécutives), Beauvais a progressivement régressé pour se retrouver sous la menace de la relégation. Au début de la saison, le COB se distingue par la scoumoune qu’il traîne lors de certains de ses matches à domiciles : 3 prolongations contre Epinal et Nantes notamment, et cruelle défaite à chaque fois ! Beauvais, qui n’a jamais pu aligner 2 victoires consécutivement, s’expose donc chaque journée à devoir lutter pour son maintien en fin de saison.

Ce sont donc les dernières journées qui se révèlent pour le moins agitées, entre l’éviction de joueurs, du coach en place (Germain Fidami) pour la 2e fois de la saison, et les déclarations et décisions chocs du président Eric Marulier. On en oublierait presque le départ de Jerry Line après 3 matches.

Beauvais a du composer depuis le début de la saison avec le fantôme de Steeve Bourgeois, qui a préféré mettre un terme à une saison bien terne. Le meneur français rebondira la saison prochaine à Vichy, avec n’en doutons pas beaucoup plus de sérénité et de succès. Son remplaçant Abbas Sy n’a guère convaincu, et le jeune Diallo, même s’il a montré des choses intéressantes, n’a pas encore la carrure nécessaire pour tenir une équipe ProB. La re-signature du croate Sarin pour l’an prochain est d’ores et déjà acquise, mais force est de constater que Jeronimo a connu de sacrés trous d’air dans sa saison. Sanjay Adell a commencé très fort sa saison, pour finir essoufflé (et même évincé, accusant une surcharge pondérale) avec des statistiques bien inférieures à celles d’une première saison prometteuse à Mulhouse. Plus adroit mais moins concerné par le rebond, Jay confiera lors d’un passage à Mulhouse, que ce qu’il préfère à Beauvais, c’est…Paris ! De plus, le recrutement de Misiraca est un échec cuisant, le croate se muant chaque match un peu plus en un intérieur-shooteur peu efficace…Son remplacement par José Vespasien est lui judicieux (contrairement aux venues de Ville, qui aura très peu joué, et de Krieger, déjà vu peu à son avantage avec Besançon), mais les résultats ne suivent pas...le COB sauve finalement sa saison par une victoire contre le 2e du classement, dans un match ou l’ESPE n’avait rien à gagner, mais où elle a parait-il joué le jeu…

Voilà donc le COB en ProB, et le club n’a pas perdu de temps pour préparer sa prochaine saison. Un nouveau projet sportif (la montée sur 3 ans), un nouveau coach (Marc Silvert), un nouvel effectif (le COB vient d’enrôler Ekanga, et Gagneur, tandis que l’on parlait de Fellah il y a quelque temps) sont là pour éviter les affres d’une nouvelle saison manquée. Alors que le budget était annoncé en baisse, Beauvais construit pourtant une équipe comme il n’en a jamais eu !

Satisfactions :

Donald Chantreau s’est comporté toute la saison en capitaine exemplaire. Auteur d’une saison régulière dans un club qu’il affectionne, le shooteur de l’Oise quitte pourtant le navire après avoir effectué son meilleur exercice avec le COB. Il rejoint Challans qui vient d’accéder en N1 et qui retrouve un peu de son lustre passé. Au rayon des US, Larry Abney a livré une saison solide. L’homme au record de 35 rebonds en NCAA (!) a bien tenu la raquette beauvaisienne dans un registre sensiblement équivalent à celui de son prédecesseur Ryan Moss .Enfin, José Vespasien a apporté exactement ce qu’on attendait de lui et repartira cette fois-ci dès le coup d’envoi de la saison. Petite mention aussi à Diallo qui malgré son jeune âge a « secoué le cocotier » lors de ses apparitions sur le terrain.

Déceptions :

La saison de Steeve Bourgeois est trop surprenante pour être rangée dans la catégorie des déceptions. Le MVP français avec Bondy a perdu son basket cette année, mais devrait le retrouver bien vite en Auvergne. En revanche, Charles-Henri Grétouce ne nous a pas montré ce qui avait fait de lui un MVP de ProB avec Bondy (décidément). Son passage à Beauvais n’est pas un franc-succès, il tentera de se relancer avec St Quentin, passant ainsi chez le voisin picard.
Sanjay Adell était parti de Mulhouse pour obtenir un salaire plus important à Beauvais. Il n’y aura pas trouvé la réussite sportive et n’aura même pas fini la saison.

Objectif 2004/2005 :

Vu que le COB annonce viser la montée sur 3 ans, l’objectif pour cette année paraît être au moins les playoffs. En tous cas, les recrues annoncées pour le moment devraient permettre d’y parvenir. Mais le club devrait être confronté à ses anciens éléments (Arceneaux, Sturm, Line) qui ont saisi les prud’hommes. Il faut espérer que cela ne vienne pas troubler la sérénité d’un projet sportif tout neuf...

Demain : Nantes