jeudi 5 décembre
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Pro B > Bilan ProB 03/04 - Episode 1 : Angers

Bilan ProB 03/04 - Episode 1 : Angers

mardi 22 juin 2004, par Aurélien Hipp

Clermont et Châlons ont gagné le droit de jouer à l’étage supérieur la saison prochaine, coiffant ainsi d’autres équipes ambitieuses, dont la liste s’allonge chaque année. Basket Info vous propose une rétro de la saison équipe par équipe. Petit coup de projecteur sur une division qui mérite qu’on parle d’elle, et pas seulement en programmant ses matches le vendredi... Aujourd’hui : Angers (16e/16)avec 7 victoires pour 23 défaites.

Pour reprendre une expression footballistique, Angers fait l’ascenseur cette année. Sûr que le promu espérait mieux de son retour en ProB, la tendance étant plutôt à la réussite pour les promus en ce moment. Avec 7 victoires, l’ABC termine avec un bien faible bilan, et a semblé condamné très tôt dans la saison, malgré l’opération sauvetage tentée avec le remplacement de Bertrand Van Butsele par Jerry Line.

Pas aidé par son recrutement US (Michael Hart trop faible à ce niveau, Richard Anderson finalement un peu juste lui aussi, Willie Farley au talent certain mais à la mentalité pas adaptée à une équipe qui lutte pour sa survie, Melvin Simon qui part sans laisser d’adresse, si ce n’est à... Porto Rico et enfin Sherell Ford hors de forme malgré des statistiques intéressantes), Angers n’aura jamais réussi à mettre une dynamique digne de ce nom sur pied.

Alors que la saison part très mal, la victoire écrasante (92-66) contre St Etienne semble lancer enfin la saison. Une simple étincelle, plutôt qu’une flamme ravivée, car l’ABC n’enchaîne pas. Une victoire glanée par-ci, par-là situe bien vite la limite des ambitions à un maintien le plus tranquille possible. Malheureusement, on ne sent pas vraiment « d’union sacrée » qui permettrait de s’en sortir, et déjà en février, ce n’est pas l’image d’une équipe de guerriers que renvoie l’ABC qui explose à Mulhouse dans l’anonymat d’un match disputé un mardi soir. C’est alors le premier match du nouvel US Melvin Simon, qui montre immédiatement son talent offensif mais qui semble manquer de la « gnac » en défense qui serait bien nécessaire à son équipe... Au début de la saison, Angers faisait parler de lui pour proposer un jeu plaisant, basé sur une grosse adresse souvent supérieure à 50%. Oui mais voilà, l’adversaire s’en sortait toujours, la faute à un gros déficit au rebond, une défense pas toujours au niveau et enfin des pertes de balles trop nombreuses côté angevin.

Au final, Jerry Line n’aura pas réussi son opération maintien, mais sa méthode a remis de l’ordre en Anjou, puisque le coach US à la moustache repart pour une saison en N1, une division dont on sait qu’elle est sûrement la plus dense de France. Voyons si cette méthode permettra de remonter en ProB dès mai 2005.

- Satisfactions :

Mickaël Hay est considéré par certains observateurs comme le meilleur meneur de ProB cette saison. Si certains lui préféreront Pascal Perrier-David, Hay s’est imposé dans un rôle de meneur scoreur avec une mentalité exemplaire. Il aura tout tenté pour sauver le club de son cœur, mais il était trop seul dans cette entreprise. Parfois secondé par le jeune Rathieuville qui montra des choses intéressantes, Hay rebondira dans un autre club de ProB(Nantes), pour, pourquoi pas, retourner un jour du côté de Jean-Bouin. Toujours au rayon des satisfactions, Eric John a apporté ses qualités de défenseur sur l’homme, empoisonnant la vie de plus d’un ailier US cette saison.

- Déceptions :

Christophe Oyié symbolise quelque part l’échec angevin cette saison. Angers n’aura pas su profiter d’un talent démontré maintes fois en ProA, comme Oyié n’aura pas su exploiter le challenge qui lui était proposé pour se relancer. Soyons clairs, un joueur tel que Oyié doit être titulaire en ProB. Un temps de jeu famélique, voire inexistant sur la fin de saison apporte quelques doutes quand à la détermination du joueur... Pas la bonne personne au bon endroit, Oyié a tout le talent nécessaire pour relever un autre défi, s’il le souhaite…

- Objectif en 2004-2005 :

Remonter en ProB, afin de ne pas s’enliser en N1. Il faudra lutter avec le gros poisson que sera Orléans et avec les habitués de la N1 que sont Valence, Levallois (on voit mal Lautié venir sans certains ambitions) et consorts...