jeudi 22 juin
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Nationale 2 & 3 > 5e Journée N2D : Gries lâche prise

5e Journée N2D : Gries lâche prise

mercredi 19 octobre 2005, par Niko

Cette 5e journée voit donc toujours le même trio d’invaincus. Autun a gagné logiquement à domicile face à Mirecourt toujours sans victoire. Denain a battu Gries dans un match qui fleurait bon le haut de tableau, Gries enchaîne donc un deuxième déplacement infructueux consécutif. Enfin Prissé aussi avait fort à faire face à Vaulx-en-Velin mais a tenu bon. Trappes suit le rythme et a battu très largement une équipe de Salins encore poussive. Joeuf a pris le meilleur sur Dijon, Souffel a battu Cergy et l’OLB s’est rassuré avec une 2e victoire de rang contre Recy St Martin.

- ESC Trappes SQY 93 - 64 Jura Salins BC
- Ouest Lyonnais Basket 83 - 74 Eveil de Recy St Martin
- BC Souffelweyersheim 95 - 74 Entente Cergy-Osny-Pontoise
- Denain ASCV 84 - 80 BC Gries-Oberhoffen
- ES Prissé Macon 97 - 85 Vaulx-en-Velin BC
- Joeuf-Homecourt 103 - 92 DA Dijon 21
- CS Autun 98 - 66 EB Mirecourt

CLASSEMENT

1 CS AUTUN 10pts
2 DENAIN ASCV 10pts
3 ES PRISSE MACON 10pts
4 ESC TRAPPES SQY 9pts
5 JOEUF HOMECOURT 8pts
6 BC SOUFFEL 8pts
7 BC GRIES OBERHOFFEN 8pts
8 VAULX-EN-VELIN BC 7pts
9 OUEST LYONNAIS 7pts
10 JURA SALINS BC 6pts
11 EVEIL RECY ST MARTIN 6pts
12 ENTENTE CERGY OP 6pts
13 DA DIJON 21 5pts
14 EB MIRECOURT 5pts

Meilleure attaque : CS Autun avec 97pts marqués de moyenne.
Meilleure défense : CS Autun avec 69pts encaissés de moyenne.
Pire attaque : ECOP avec 66pts marqués de moyenne.
Pire défense : Récy St Martin avec 92pts encaissés de moyenne.


- ESC Trappes SQY 93 - 64 Jura Salins BC

Par Jumper1
Au regard de la magnifique saison réalisée par Salins en 2004 et à ses courtes défaites de ce début de championnat Trappes s’attend à trouver une ferme opposition. La 1ère MT confirme ses attentes avec 2 QT dédiés à chacune des équipes. Ceux sont les trappistes qui rentrent le mieux dans le match avec une défense bien en place et une attaque appliquée, une recette leur permettant alors de creuser un écart de 11 points sur le 1er QT (23/12). Salins ne s’est pas affolé malgré le nette domination des parisiens. Après avoir laissé passer l’orage, Lalaus, Forestier et Grandgirard profitent du relâchement défensif des rouges pour ramener tranquillement leur équipe dans le sillage de leur hôte. C’est ainsi que la MT est sifflé sur le score de 38 à 37 pour les locaux. A la reprise, Salins oublie son basket au vestiaire pour montrer un tout autre visage, celui d’une équipe en proie au doute. Cela n’échappe pas aux parisiens qui durcissent la défense pour créer du jeu rapide derrière. Driss ne laisse aucune chance à ses adversaires du soir en ajustant 2 tirs primés en moins d’une minute donnant ainsi un avantage de 15 points à la fin de 3ème QT (65/49). Salins subit les dix dernières minutes ou seul Forestier continue à alimenter le scoring. Cela ne sera pas suffisant pour faire douter Trappes qui rentre aux vestiaires sur un écart important que Salins ne méritait pas au vu de sa prestation.
ESCT : Abbas SY 16, Seye 23, Driss 21, Diakhaby 8, Blévin 13, Thiorfi Sy
2, Register 8, Lopez 2

JSBC : Forestier 26, Guinvanna 2, Simon 5, Grandgirard 10, Mérie 3, Zaire 2, Hane 2, Lalaus 14


- Ouest Lyonnais Basket 83 - 74 Eveil de Recy St Martin

Après une excellente première mi-temps remportée 41-26, les Lyonnais ont tout simplement oublié leur envie au vestiaire. Avec seulement 3pts d’encaissés dans les 8 premières minutes du 3e QT, les joueurs de Recy par Capy avait réussi à revenir à 44-40. S’étant rendu le match difficile, les locaux ont du cravacher jusqu’au bout pour finalement faire fléchir les visiteurs. Le duo Laurent-Chavance enfin sur la même longueur d’onde et l’OLB engrangeaient une seconde victoire consécutive.

OLB : Ronat 7, Laurent 23, Leschiera 5, Haznadar 9, Martin 10, Chavance 19, Damour 8, Riera 2 et Leroy.

ERSM : Girardot 6, Paty 5, Capy 22, Pouillart 14, Heaulme 15, Thomas 5 et Touck 3.
------------

- BC Souffelweyersheim 95 - 74 Entente Cergy-Osny-Pontoise

Par les Dernières Nouvelles d’Alsace
D’entrée de jeu, les locaux sont crispés. Après trois minutes, Cergy mène la danse 4-11. Souffel entre dans le match grâce notamment à Bénard qui aligne 13 points dans ce premier quart-temps .Les Bas-Rhinois remontent au score et mènent 23-22 au bout de dix minutes. C’est ensuite à ce diable de Delag d’étaler son talent. Il sera le meilleur marqueur de son équipe (22 point) grâce notamment à six tirs primés réussis. Malgré tout, on sent le jeu local plus académique, et surtout plus solidaire. Les coups de boutoir de Makhoukh sont imparables. Le jeu de Souffel est plus construit sans pour autant que ces derniers ne parviennent à décrocher plus nettement les visiteurs. Laforce et Demontoux s’octroient un tir bonifié chacun. Obernesser et Invernizzi viennent à la rescousse. Souffel remporte ce quart 27-24 et mène 50-46 à la mi-temps. Bénard omniprésent Au retour des vestiaires, le BCS prend le match à son compte. Obernesser place des banderilles meurtrières. Les banlieusards paient les efforts consentis lors de la première période. Eberlin s’impose à la distribution, Mayima fait la loi en tête de raquette, Bénard se montre omniprésent et les visiteurs prennent un revers flagrant 22-10. Ils ne s’en remettront pas. Les dernières minutes seront celles d’Invernizzi. Ce joueur, plus à l’aise que d’habitude à son poste 4, prend des initiatives... concluantes. En face, Manga, N’Diaye ou Baradji tentent de répliquer. Obernesser, Laforce, et Demontoux mettront le BCS définitivement hors de portée.

BCS : . Eberlin 2, Laforce 5 Velten, Makhoukh 16, Bénard 22 Demontoux 9 Mayima 17, Obernesser 15, Invernizzi 9, Attali.

ECOP : N’Diaye 13, Guedegbe 2, Martella, Diallo 4, Bouvret, Manga 17 Kamara 3 Delag 22, Baradji 9, Gnougnou 4.


- Denain ASCV 84 - 80 BC Gries-Oberhoffen

Par la Voix du Nord
Denain à domicile voulait conserver son invincibilité et faire le trou en haut du classement. C’est le visiteur Gries Oberhoffen qui marquait le premier panier, à trois points, par Laforce. Quelques minutes d’adaptation et « les Rouges » égalisaient à 10-10 à la 4e par S. Klek. Pas maladroit au lancer franc, Denain faisait le break (40-30, 15e). La tour de contrôle locale M. Hinfray était si motivée que tout lui réussissait. Dans son sillage, la classe biberon à la mène assurait, tantôt Dassonville, tantôt Papic. L’écart à la pause était logique mais Denain allait-il continuer sur ce train d’enfer ? Oui. Jusqu’à la 24e le score était alors de 60 à 39. Les spectateurs redemandaient du spectacle et Denain traversait un passage à vide inexplicable. Relancés, les gars de l’Est grignotaient leur retard. Dans une fin de match haletante, Denain arrachait la victoire de justesse. Ouf !
DENAIN- GRIES OBERHOFFEN : 84- 80 (28-21, 49-36, 65-49).

DASCV : Dassonville 10, Klek 16, Gosset 8, Hinfray 17, Nevoral 19, puis Papic 2, Simon 4, Rachid 6, Callens 2

BCGO : Lazarus 17, Laforce 8, Baechtel 4, Villemin 14, Albaladejo 2, puis Robinson 13, Novak 9, Ait Tabassir 6, Polomat 6, Huttel 1.


- ES Prissé Macon 97 - 85 Vaulx-en-Velin BC

Beaucoup d’intensité dans le match avec 2 défenses agressives qui amenaient des pertes de balles de chaque coté. C’est Vaulx qui prenait les devants grâce à Ortuno (12-17, 7e) mais Albisua limitait la casse (20-21, 10e). Une technique prise par coach Macaire allait dynamiter les siens qui par 4 contre-attaques de Geourjon infligeaient un 15-7 à leurs adversaires (35-28, 15e). Finalement Vaulx revenait tranquillement jusqu’à la mi-temps (43-41).

Prissé après un léger passage à vide reprenait les commandes (56-48, 25e puis 70-57) mais c’était sans compter sur les rhodaniens qui ne lâchaient pas prise pour revenir à 78-73 à 5 minutes de la fin. Là c’est l’international centrafricain Kodjo-Sitchi qui allait faire parler la poudre avec 3 paniers primés consécutifs pour donner une avance suffisante à son équipe. 88-78... cette fois çi les visiteurs ne pourront pas revenir.

ESPM : Sanchez 4, Albisua 11, Eyraud 6, Senaillet 7, Kodjo-Sitchi 21, Gaudiau 4, Bonelli 6, Geourjon 28, Jobert 10 et Roi.

VBC : Ortuno 14, Durand 4, Ribeyre 8, Zozime 8, Urie 13, Ruz 12, Néri 4, Kouda 10 et Reitinger 12.


- Joeuf-Homecourt 103 - 92 DA Dijon 21

Par l’Est Républicain
La partie emmenée sur un faux rythme profitait aux locaux plus incisifs sous le cercle. La puissance de Majoud et Zianveni donnait bien du fil à retordre aux Bourguignons. Le rebond était en effet cadenassé par l’équipe locale et un cinglant 9-0 avait de quoi laisser pantois les Dadolliens. Poussin stoppait toutefois l’hémorragie pour Dijon qui s’octroyait une série à mi-distance avec Gagniarre et Jacquemard. Mais les dégâts étaient bien là. Cinq fautes collectives précoces étaient tout bénéfice pour les Jovicourtois. Linise , Kacemi et Gachet enquillaient avec un certain bonheur les lancers francs (20-14). Les Dijonnais avaient néanmoins recouvré leurs esprits. Peu réaliste, le JHB avait gâché des opportunités de s’envoler.
Le second quart-temps allait être sous l’emprise visiteuse. L’ailier Poussin allait ramener comme un seul homme ses coéquipiers dans la partie. L’ailier faisait un festival (9-0) pour permettre aux Dadolliens de prendre les commandes. La bande à Goeuriot connaissait un curieux passage à vide (24-28 ). Karaoglan d’un panier primé coupait les ailes à l’envolée adverse. (29-30). Dès lors, les débats s’équilibraient même si Garcia d’un panier bonifié et une percée de Linise offraient trois unités d’aise aux Lorrains.
Au retour des vestiaires, Joeuf haussait le ton. Et comme l’adresse se manifestait de nouveau, le résultat ne se faisait pas attendre (56-43). Devlieger avait beau scorer à distance, rien n’y faisait pour des Dijonnais débordés. Garcia et Linise rajoutaient encore quelques points dans l’escarcelle. (71-55). Joeuf avaient les affaires en mains et en profitaient pour enfoncer le clou au début du dernier acte(76-55). L’expérience et la vista de Kacemi assuraient une fin de rencontre tranquille aux Jovicourtois qui réalisent ainsi une très bonne opération au classement.

JHB : Majoud (8 ), Gachet (11), Linise (15), Karaoglan (11), Garcia (13), Aici(3), Sarr (3), Kacemi (19), Zianveni (13), Rad (7)

DAD21 : Naboudet(16), Devighler (6), Gagniarre (2), Pleux (12),Jacquemard(14), Brodier (11), Poussin(25).


- CS Autun 98 - 66 EB Mirecourt

Par Fabulous Fab
Mirecourt a tenu 4 minutes (10-08 ) avant de prendre un éclat (20-7). Autun, plus grands, plus physiques et d’une adresse diabolique, à l’instar de Brooks et Jalce, s’impose comme le patron de la partie. Au 2ème 1/4 la défense vosgienne tient mieux le choc mais cela n’empêche pas les locaux d’avoir la partie quasi gagnée à la pause 48-25.
En 2ème période le rouleau compresseur autunois poursuit sa marche en avant facilitée par une maladresse chronique de leurs adversaires. Radnic, Porcher et Boire font le travail pour une victoire sans conteste possible.

CSA : Brooks 29, Jalche 28, Porcher 16, Boire 12, Radnic 6, Begards 4, Millero 2, Perret 1.

EBM : Blondelle 16, Roland 16, Jeanpierre 12, Mdivani 7, Jarrige 6, Kabanga 3, Chauvin 3, Martin 3


Pour la 6e journée voici le programme :

- DA Dijon 21 reçoit ESC Trappes SQY, Dijon doit absolument gagner sous peine de voir se prolonger son mauvais début de saison. La tache s’avère délicate face à des Trappistes en forme.

- Vaulx-en-Velin BC reçoit OLB , le derby du Rhône promet d’être chaud. L’OLB devant absolument l’emporter pour se remettre en selle. Le problème c’est que le VBC a au moins autant besoin de cette victoire.

- BC Gries-Oberhoffen reçoit ES Prissé-Macon, il y a du choc dans l’air ! Après 2 défaites Gries doit l’emporter face à des bourguignons invaincues.

- Récy St Martin reçoit BC Souffel, les Marnais doivent se reprendre et engranger des points importants dans la course au maintien.

- Jura Salins BC reçoit CS Autun, Salins est loin d’atteindre le niveau de jeu de la saison dernière. Ils auront fort à faire pour connaître leur 2e victoire face à Autun.

- ECOP reçoit Joeuf-Homecourt, Joeuf c’est la bonne surprise de la poule pour le moment. L’ECOP devra gagner face à un présumé rival pour le maintien.

- EB Mirecourt reçoit Denain ASCV, Mirecourt n’a pas encore connu la victoire pendant que Denain à du mal à se souvenir de sa dernière défaite. La loi des séries ?


MEILLEURS MARQUEURS

Par manque de temps, pas de classement cette semaine... retour du classement la semaine prochaine !


Sources : Fabulous Fab, La Voix du Nord, DNA, Le Progrès, Jumper 1 et l’Est Républicain. Encore un gros merci à notre vosgien, Fabulous Fab, qui en dépit de mes problèmes de « timing » m’a permis de publier le résumé de la journée.