mercredi 29 mars
  • Facebook
  • Twitter
Accueil > News > Le réveil de Strasbourg !

Le réveil de Strasbourg !

dimanche 14 juin 2015

Auteur d’une prestation défensive de très haut niveau en limitant le CSP à 52 points et emmenée par un excellent Antoine Diot (20 pts et 8 pds), la SIG s’est imposée sur le score de 66 à 52 face à Limoges et égalise ainsi à 1 partout dans cette finale de Pro A.

JPEG - 99.5 ko
Matt Howard
Photo : SIG Basket

Après avoir perdu le match 1 à domicile, la SIG n’avait plus le choix pour cette 2ème rencontre de la finale toujours dans sa salle du Rhénus : les joueurs de Vincent Collet devaient l’emporter !

Avec une grosse défense dès l’entame de match et un secteur intérieur performant avec, en particulier, le duo Ali Traoré - Matt Howard, les Alsaciens rentraient bien dans ce match 2 pour mener 21 à 12 après 10 minutes.

Le CSP resserrait à son tour sa défense dans le 2ème quart-temps mais cela ne suffisait pas car la SIG pouvait compter sur un brillant Antoine Diot à la baguette (13 pts, 3 rbs et 5 pds et une évaluation de 19 en 1ère mi-temps !) pour conserver ainsi 9 points d’avance à la pause : 36-27.

Et la situation ne s’arrangeait pas pour les Limougeauds au retour des vestiaires qui voyaient les Strasbourgeois prendre 15 points d’avance (44-29). Adrien Moerman stoppait la belle série alsacienne sur un tir primé mais la SIG continuait de dérouler son basket : 53-39 après 30 minutes de jeu.

En retrouvant un peu d’adresse, le CSP revenait à -9 durant le dernier quart-temps mais une faute technique était sifflée à Pooh Jeter ce qui cassait la dynamique limougeaude. La SIG filait alors vers une victoire méritée et mettait enfin un terme à sa terrible série de 7 défaites en finale.

En ayant remporté le match 1 en Alsace, le Limoges CSP a cependant obtenu ce qu’il était venu chercher en Alsace : l’avantage du terrain. Avec 2 matches à venir dans une salle de Beaublanc qu’on imagine surchauffée, les joueurs de Philippe Hervé auront l’occasion de clore la série. Mais la pression du public limougeaud ne pèsera-t-elle pas trop lourd sur les épaules des joueurs du CSP ?